Publié le 30 Mars 2017

Le clivage droite gauche c'est fini! Les masques sont tombés!

 Pendant des décennies nous avons assisté à une commedia del arte, un match de catch où les politiciens se sont affrontés à fleuret moucheté. 

Le camouflet de Juppe (LR) et Valls (Ps)  deux représentants de deux partis supposés antagonistes aux primaires de l'automne et l'hiver dernier , a révélé au grand  jour un secret de polichinelle qu' ils sont les représentants de la même politique. 

Leur socle électoral étant désormais restreint, ils se réunissent tous autour  de l'hologramme de la finance mondiale Emmanuel Macron.

De Robert Hue(PC) à Cohn Bendit (Ecolo) Jean Yves le drian valls (PS) en passant de François Bayrou a Philippe Douste blazy jusqu'à la droite libérale d' Alain Madelin (Droite). Le paysage politique se recompose désormais de la façon suivante, ce sont  les euros mondialo-atlantiste oligarcho ploutocrate contre les souverainistes, nationalistes, démondialistes et alter mondialiste de gauche comme de droite.

C'est le nouveau clivage politique qui a court. Exit la gauche, la droite! Si vous en parlez vous êtes vraiment has been!

L'explosion des partis traditionnels, annonce la recomposition d'un nouvel échiquier politique avec un rééquilibrage des forces en présence.  

Le nier serait  ne rien comprendre au monde d'aujourd'hui et demain qui est en train de changer. Nous entrons dans une nouvelle ère. Apres l élimination, que dis je de la claque au banquier  Macron tout le monde verra que les fédéralistes eurocrates inféodés à cette union européenne scélérate sont minoritaires. Les gens ne veulent plus de ces traîtres qui vendent notre pays au plus offrant, ils ne veulent plus de l'union européenne. Frexit!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 25 Mars 2017

Quel anniversaire désastreux que celui du traité de Rome qui "fête" aujourd'hui ses 60 ans!

Et voilà une façon bien curieuse de présenter une enquête d'opinion certainement déjà bien bidonnée à la base : Près de la moitié des personnes interrogées (46%) jugent que la construction européenne a eu des effets plutôt positifs pour la France. Donc cela signifierait que 54% pensent que le projet européen n'est pas une réussite.

Ensuite le sondage nous indique qu'  ils sont plus nombreux (53%) à estimer que l'Union européenne a surtout été bénéfique aux autres pays de l'Union, qui ont mieux tiré leur épingle du jeu, contre 29% qui pensent que les effets ont été au total plutôt négatifs pour nos partenaires.

L'Europe, tendent à croire les Français, a été moins propices pour eux-mêmes que pour leurs voisins, ce qui contribuerait à expliquer leur désamour pour l'édifice européen.

En bref vite le Frexit!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Frexit

Repost 0

Publié le 23 Mars 2017

Très fort François Asselineau vivement le 4 avril qu'on se marre quand on va voir les 11 candidats alignés en rang d'oignon. De quoi faire une équipe de foot! Qui va jouer défenseur, gardien de but, attaquant de pointe. Le président de l'UPR a fait le pari qu'il marquera les buts le 23 avril soir du 1er tour, alors que pendant longtemps les médias avaient cru qu'il cirerait le banc de touche, ferait le coiffeur en coupant les citrons!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Frexit

Repost 0

Publié le 23 Mars 2017

Arguments régulièrement avancés par les fédéralistes pour justifier le mauvais fonctionnement de l'union européenne c'est qu'il manque une gouvernance politique. Ensuite que la France toute petite ne pourrait pas peser face aux grands blocs comme la Chine, l'Inde, les Nords Américains ou Brésils pour soit disant imposer des normes écologiques sociales, comme par exemple demander à ces pays que des enfants ne travaillent plus jusqu'à pas d'heure; Que des hypocrites sinon ça ...se saurait depuis 60 ans que l'Europe existe elle a au contraire profité de ces avantages et ce dumping social environnemental pour délocaliser à tour de bras pour faire plus de fric sur le dos des peuples des deux côtés du monde. Conséquence pour les européens plus de chômage et de pauvreté et dans les pays en développement plus d'exploitation de misère humaine. La stratégie est que chaque pays retrouve sa souverrainneté pour défendre ses intérêts et s'associent à la carte selon les enjeux avec des pays concernés

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #ecologie & économie

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

Exceptionnel propos d'Etienne Chouard à voir sur sa vidéo ci dessous.

Je suis d'accord à 100% sur l'histoire du quorum qui rend caduque toute abstention. Il explique pourquoi Mélenchon c'est pas mal mais attention à la Tsiprasisation à cause du tirage au sort que de moitié pour rassembler la constituante.

Il parle de la pravda des banquiers qui maîtrisent les organes de presse et les journalistes des traitres;

Il pense voter François Asselineau qui veut le Frexit, car il faut sortir de l'union européenne tyrannique faite pour les banquiers les très riches;

Tout citoyen responsable qui se plain chaque jour de sa condition sociale devrait prendre 15 mn pour écouter, réfléchir et prendre ensuite quelques minutes le 23 avril pour battre le système à son propre jeu en mettant une malheureux petit bulletin dans l'urne avec le nom d'Asselineau. 

C'est possible si chacun prend ses responsabilités;

Nous ne sommes chacun qu'une minuscule goutelette d'eau mais ensemble peut faire lever à raz de marée populaire et même un tsunami pour renverser la perspective; C'est maintenant où jamais après on va manger pour 5 ans il sera inutile de verser des larmes.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Frexit

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

Cela devient grotesque ces avalanches d'affaire Fillon vraiment!

J'ai vu la manœuvre des journalistes, de la gauche avec le système oligarchique près même a sacrifier Bruno Le Roux avec son histoire d'emploi fictif de ses deux filles mineures..( de toute façon il arrivait en fin de mandat dans quelques jours..).

Le ministre de l'intérieur démissionne et avant même que les journalistes parlent je savais exactement ce qu'ils allaient dire.

Moi aussi j'aurais pu être leur ventriloque comme l'a dit Macron pendant le débat, "vous voyez au PS dès que quelqu'un est soupçonné, il démissionne dans l'heure pas comme Fillon où mis en examen il continue, et hop juste après son débat d'hier où à mon avis les sondeurs ont vu qu'il tenait plutôt pas mal, on remet une couche avec des mensonges.

Cela va à coup sûr se retourner contre eux.

Ce qui est visé c'est clairement sa politique à l'internationale non belliciste vis à vis du régime de Bachar et pro-russe!

Fillon représente la bourgeoisie française

Que la France et son personnel politique ait bien besoin de faire une opération main propre on est tous d'accord là dessus, et le peuple français l'appel de ses vœux depuis des décennies.

 Pourquoi se réveillent t-ils début 2017!  Pour saboter le débat démocratique pardi!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

Depuis le début de la campagne présidentielle, l'essentielle des coups bas sont concentrés sur le candidat François Fillon. La dernière affaire des costumes offert par un ami est un non évènement. Vous pensez sincèrement que ces hommes et femmes de pouvoir s'habillent chez H&M ou la foire Fouille?


S'ils désirent accéder au plus haut niveau de responsabilité c'est aussi pour jouir des avantages que leur confère ces fonctions honorifiques. Certes ils sont sensés nous servir et pas se servir ou profiter du système. Et pourtant on s'aperçoit que cette pratique est bien plus généralisée qu'on le croit, François Bayrou ou encore Pierre Moscovici aussi se sont fait offrir de luxueux vêtements.

Le candidat du Modem tentait comme le rappel le Point du 20 mars, de faire passer ses frais d'habillements élevant à 42 566 euros dans les dépenses de campagne de 2002. Le conseil constitutionnel avait alors estimé que cette dépense était excessive et ramener à 5000€. Du coup le centriste avait donc dû payer de sa poche, 37 566 euros d'habillement pour la campagne présidentielle.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Selon moi  voter est un droit mais aussi un devoir. Pour cette édition de la présidentielle 2017, il y a quoi qu'on en dise le choix dans l'offre politique.

Ceux qui appellent au boycott font à mon avis  un mauvais calcule, car même si 50% du corps électoral s'abstenait comme au Etats-Unis cela n'a jamais empêché une élection de se tenir,( il n'existe pas de quorum pour valider une élection), et les politiques de l'appliquer à tout un peuple, même ceux qui ont boudé les urnes.

 Michel Sapin s'est un jour  trahi en disant au cours d'une émission de grande écoute que l'abstention n'empêcherait pas la démocratie de fonctionner;.

En filigrane cela veut dire que bon nombre du personnel politique déplore publiquement l'abstention alors que dans leur for intérieur ils s'en réjouissent cela leur permet comme au XIXe de décider entre gens du même monde et d'exclure les petites gens les sans dents;

Alors la France d'en bas plutôt que de dire je m'en bas les c*** de la politique car ils sont tous pourri, je ne changerai pas le monde avec mon petit bulletin, et pourtant j'ai vu sur les réseaux sociaux que nombreux étaient là pour se féliciter ou  déplorer selon l'opinion politique des uns et des autres l'élection de Trump, le Brexit.

Ces évènements électoraux spectaculaires se sont produits car des citoyens ont voté. Donc vous voyez bien que voter peut encore changer quelque chose

Une personne m'a interpellée de la façon suivante sur les réseaux sociaux:

Depuis quand voter est un devoir?
Le vote n'est pas un devoir pour la simple raison que, justement, le droit de vote découle des Droits de l'homme. Il fait partie d'un ensemble de droits qui constitue la citoyenneté, autant de droit qui fixent les contours de la liberté du citoyen. Car chaque droit est une liberté.
Et renseignez vous, les élus eux mêmes sont les premiers à s'abstenir

Et pourtant le droit de vote est un devoir s'il n'est pas juridique, il est au moins moral.

A chaque droit correspond un devoir c'est la contrepartie logique. La liberté telle que l'on définit certain interdit d'interdire dans les années 68 où on a jeté le bébé avec l'eau du bain en s'asseyant sur certaines valeurs essentielles sous prétexte de rénovation nous amène aujourd'hui justement à un recul de nos libertés car il n'y a pas de liberté sans souveraineté.

Or où se situe notre souveraineté entre les mains de la commission de Bruxelles...ce fût le fruit d'un long processus de déconstruction politique...

Quand mon interlocuteur ponctue par le fait  que les élus eux mêmes sont les premiers s'abstenir. 

Est-ce que si un responsable politique  dit publiquement je ne vote plus comme j'ai pu l'entendre  par exemple de la bouche d' Henri Guaino, dire cela récemment je vais à la pêche le 23 avril et 7 mai ou même une éminence grise respectable comme Michel Onfray dire qu'il ne vote plus depuis 83 à cause de la déception légitime du tournant de la rigueur de Mittérand, vous vous le faites aussi...

Je pense qu'il faut toujours se méfier des prédicateurs surtout en ces temps troublés. Il faut bien lire entre les lignes tout est fait pour décourager le peuple pour qu'il déserte le champ politique (on balance des affaires pour occulter les vrais sujets...des responsables déplorent publiquement l'abstention, mais font tout pour confisquer l'infime partie de souveraineté qui reste (exemple les primaires qui sont une forme de retour du suffrage censitaire où seuls les plus politisés se déplacent moyennant une modique contribution financière, mais contribution quand même qui élimine d'autres candidats, ne parlons pas des temps de paroles et couverture médiatique des candidats inégalitaires, les sondages fabriqués tronquent les élections et donnent le sentiments biaisés de la réalité de ce que pensent nos compatriotes par exemple sur un sujet où en réalité la majorité des concitoyens sont contre, mais une enquête d'opinion vient anéantir votre propre opinion et vous marginalise, c'est une forme de conditionnement exemple vous n'aimez pas la loi El Khomery, mais un pseudo sondage vous dit que 57 % des français seraient favorable forcément vous vous dîtes mais qu'est-ce qu'ils ont dans la tête mes compatriotes je me désolidarise d'eux, combien de fois ai je entendu les français sont des moutons...

Alors qu'en réalité entre ceux qui ne votent plus et ceux qui votent non pas par conviction mais en fonction des sondages, et les élites forcément qu'on a un personnel politique qui se détériore au fil du temps et qui mène une politique uniquement en direction de leur semblable qui reproduit comme disait Bourdieu les élites.....la liberté dont nous jouissons encore, même si certaines se restreignent sont justement le fruit d'une conquête démocratique.

Il y a d'autres moyens d'être citoyen mais le vote me paraît encore être un moyen non négligeable peut être pas encore d'avoir un vote pleinement d'adhésion, et d'atteindre l'idéal démocratique auquel nous aspirons tous, mais au moins d'empêcher les plus mauvais oiseaux de mauvais augures de continuer à prospérer sur le dos des peuples...en faisant du dégagisme, progressivement on libère le champ politique, on montre que le peuple est de retour et dans leur audit marketing des cabinet de spin doctor, de nombreux hommes politiques seront obligés de le prendre en compte pour proposer à moyen terme des candidats plus clean, et des projets politiques plus conformes aux aspirations populaires.

Ne pas voter ou mal voter comme cela a été fait depuis plus de 40 ans c'est à dire en suivant le vent des sondages comme on suivrait un boomaker cela nous conduit à la déplorable situation d'aujourd'hui...N'oublions pas que nous pouvons encore aller plus bas jusqu'au clash car la colère si elle ne s'exprime pas dans les urnes, elle s'exprime dans la rue, on le voit déjà et là nous verrons ce que nos dirigeants feront de la sacro-sainte liberté que certains brandissent pour justifier leur non vote et boycott !

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 16 Mars 2017

Le 20 mars prochain, un grand débat pour la présidentielle est organisé par TF1 à 21h en prime time; La direction de la chaîne a décidé de ne convier que 5 candidats Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Benoit Hamon, Emmanuel Macron, et François Fillon alors qu'ils sont 8 à avoir à ce jour obtenu les parrainages. Manque Nathalie Arthaud, François Asselineau, et Jacques Cheminade et Nicolas Dupont-Aignan.

Ce dernier ne décolère pas, il parle carrément de «viol démocratique» et appelle au «boycott» de TF1. Le candidat de Debout la France fait remarquer que, lors des primaires des Républicains et de la Belle alliance populaire, les débats télévisés ont largement permis à François Fillon et Benoît Hamon, pourtant pas favoris au départ, de l’emporter.

La tenue d’un tel débat soulève des questions éthiques et déontologiques, mais   ne poserait  pas de problème juridique, d’après le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Mais à qui appartient le CSA? Depuis 2008, c'est le milliardaire Vincent Bolloré  qui en est le propriétaire à 100% (déjà 40% avant cette date).

Contactée, l’autorité soit disant indépendante en charge du respect du pluralisme indique avoir demandé des précisions à TF1, et aurait même inscrit à l’ordre du jour de son assemblée plénière, hier histoire de donner le change.

Après examen  le CSA s'il était réellement indépendant aurait dû indiquer que cet évènement ne traite pas de façon équitable l'ensemble des candidats. Il a seulement émis une simple recommandation.

La règle édictée par le CSA n'est pas juste et cela depuis des années, car  entre le 20 mars et le 10 avril, les candidats à l’Elysée sont soumis à un pseudo régime d'«équité du temps de parole et du temps d’antenne», mais pas à une  stricte égalité du temps de parole. C'est seulement à partir du 10 avril soit seulement pendant 13 jours avant le 1er tour que  s'ouvrira le moment de la campagne officielle.

Est-ce juste que l'équité s’apprécier selon la «représentativité» et «l’implication effective dans la campagne» des candidatures validées par le Conseil constitutionnel. En l'occurrence les résultats des derniers résultats électoraux et le nombre d’élus des formations politiques qu’elles représentent, et d’autre part leurs actualités au fil de la campagne. Cet argument énoncé par la patron de la chaîne est honteux!

Selon eux, il y aurait des candidats de seconde zone et des pseudos grands candidats...cela fait trop longtemps que cette supercherie dure, il faut que ça cesse...les hommes et les femmes ne sont ils pas égaux en droit! A fortiori les candidats à une élection le sont aussi!!!!

Art 1er de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen: Art. 1er. -

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Art 7 de la constitution française ne connaît pas de petits ou grands candidats

Si l'on ajoute à cela la manière dont les sondages sont conçus, comment l'information est traitée de manière partiale, et sont diffusés de manière  à favoriser certains candidats plutôt que d'autres. (Regardez les vidéos d'Etienne Chouard ou Philippe De Villiers)

C'est prouvé plus un candidat passe à l'antenne, et bénéficie d'espace presse, plus il a de chance d'être élu. Donc cette règle d'écarter certains candidats au profit d'autre, est discriminante et fait penser aux règles des clubs privés des boites de nuit qui ne vous laissent pas renter sous prétexte que vous ne seriez pas un habitué. Mais comment pouvez vous le devenir, si on ne vous laisse jamais renter? (voir la vidéo humoristique réalisée par le groupe Canal+)

C'est la même chose pour les candidats, si on ne leur donne pas plus d'espace médiatique comment peuvent se faire connaître auprès des électeurs et les convaincre pour augmenter leur champ politique à moyen ou court terme.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 9 Mars 2017

Condition il est vrai nécessaire mais pas toujours suffisante. En effet l'être humain est ainsi fait. Il peut très bien être un roturier et sans dents au début de sa vie, mais une fois élu dans les dorures de la République, il peut tout aussi bien s'embourgeoiser et oublier ses semblables, être aveuglés soudainement par un sentiment de puissance de pouvoir, l'impression de se sentir intouchable.

Nous en avons  des exemples patents ces dernières années dans notre république bannière.

S'il est vrai que cette déclaration de la commune de paris de 1871, est magnifique et si peu enseigné à l école pour bâtir un véritable régime démocratique digne de ce nom pour éviter tout dévoiement du pouvoir politique, il faut imaginer toute une série de mécanismes et contre pouvoir avec toujours la base des citoyens à la manœuvre pour contrôler le pouvoir politique sans l entraver non plus.

Cela renvoi à de nombreuses propositions comme le référendum révocatoire, le vote blanc révocatoire, une meilleure représentativité des députés à l image de la population avec plus de femmes, d'ouvrier, de paysans et pourquoi pas des minis parlements régionaux pour donner une dimension plus girondine comme le propose régulièrement le philosophe Michel Onfray pour sortir de ce parisianisme hégémonique et inique.

 Avoir des medias et une presse qui appartient au peuple et uniquement au peuple avec interdiction des grands groupes bancaires ou multinationaux d avoir la main mise dessus. Posséder  un Senat reformé avec un mandat  citoyen en tournante, un contrôle absolu de l argent public par le peuple et pour le peuple. Limiter les trafiques d influence et lobbies, il faut la encore encadrer au maximum de mandat de représentant, d'élu, Maire, Députés.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Institution

Repost 0