Articles avec #dette grecque tag

Publié le 1 Août 2015

Le 10 juillet dernier j'écrivais sur ce même blog un article intitulé :' Alexis Tsipras est-il en train de la faire à l'envers à ses créanciers". Voilà qu'aujourd'hui Olivier Ravanello du Monde publie un article intitulé Tsipras est-il le plus malin de tous"? Cet article que vous pouvez retrouver ci-dessous rejoint sur certains points l'analyse que j'avais faite.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2015

Selon différentes informations Alexis Tsipras avait préparé depuis son arrivée au pouvoir en janvier le scenario du Grexit. Il avait demandé une aide de 10 milliards à Vladimir Poutine et la Russie pour imprimer les nouvelles drachmes. Juste avant le référendum organisé en Grèce le 5 juillet l'homme fort du kremlin aurait au dernier moment refusé d'accordé l'aide promise. Le Premier Ministre Grec n'aurait finalement eu que d'autres choix d'accepter l'accord drastique de l'Europe et des créanciers. C'est l'accord du 13 juillet dénoncé par tous les gens raisonnables qui savent qu'il s'agit d'un vrai diktat pour le peuple grec, une humiliation de plus.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2015

retrouvez en cliquant sur le lien ci-dessous l'interview de l'ancien Ministre des Finances Yanis Varoufakis accordé téléphoniquement à Médiapart. Vous découvrirez toutes les coulisses d'une négociation âpre entre le gouvernement Grec de Syriza et l'Europe.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

Même DSK ancien directeur du FMI, expert en macro-économie, appartenant au courant social démocrate assumé, fustige l'accord conclu entre l'Union Européenne et le gouvernement grec. Dans une lettre écrite au vitriole il adresse ses critiques les plus sévères en évoquant carrément un Diktat. Ce terme fait référence aux lourdes réparations que les Allemands avaient été contraint de verser en guise de tribu le jour de l'Armistice de la guerre 14-18 dans un accord resté tristement célèbre le traité de Versailles. De nombreuses personnalités politiques de l'époque l'avait dénoncé en estimant qu'il humiliait tout un peuple, et nourrissait par la même occasion le ressentiment qui a conduit on le sait quelques années plus tard à vouloir laver l'affront dans un nouveau conflit mondial encore plus meurtrier: la Seconde Guerre Mondiale. Selon l'ancien Ministre de l'Economie et des finances ce traité serait donc du même acabit «la coalition des créanciers conduite par les Allemands» a voulu «saisir l'occasion d'une victoire idéologique sur un gouvernement d'extrême gauche au prix d'une fragmentation de l'Union». En clair, elle a préféré écraser Tsipras et Syriza qu'honorer la «solidarité européenne». Je vous invite à poursuivre la lecture de l'article ci-dessous.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

Encore des idées reçues véhiculées par les médias et les commentateurs de la vie politique clairement corrompu par le pouvoir et le système. La Grèce n'aurait en effet pas reçu 1ct d'Euro d'aide de la part de l'Allemagne. Ce n'est pas moi qui l'affirme mais l’ancien chancelier de l'Allemagne (social-démocrate) Helmut Schmidt qui s’élève contre l’euro-hystérie. "On s’excite à propos de ce qui pourrait survenir dans l’avenir ; jusqu’à maintenant rien n’a encore été versé. Oui, il s’agit de garanties." Au lieu de se mobiliser contre Athènes, les politiciens feraient mieux de brider les marchés financiers. Il rappelle que la crise est venue des banques privées qui ont dû être sauvés par leurs États, car "les marchés financiers fourmillent d'idiots intelligents mais borgnes". Et il a cette formule terrible : " Que le diable emporte les chefs des gouvernements européens s’ils n’arrivent pas à sauver la Grèce !" Donc tous les plans de soi disant aide à la Grèce sont des mensonges éhontées inlassablement par les médias. Les crédits ne sont jamais parvenus au peuple grec. Cela a d'abord servi à sauver les banques allemandes et françaises. Ensuite, le Merkozy (Couple Franco-Allemand de l'époque Merkel et Sarkozy a transféré les dettes, qui étaient déjà très élevées en 2010, aux contribuables européens. (Les banquiers sont marrants ils disent prendre des risques c'est pour ça qu'il gagne beaucoup, mais quand ça tourne mal, qui paye le contribuable!!!). En tout cas une chose est certaine l'austérité n'a pas de sens. La seule solution est l'effacement d'une partie de la dette. Comment les Grecs pourraient-ils rembourser des crédits plus anciens avec des nouveaux. Le seul résultat sera d'appauvrir le pays;

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

Il faut toujours veiller à bien dissocier le peuple allemand et son gouvernement dominé par le conservatisme, l'orthodoxie et le néolibéralisme pour ne pas dire l'impérialisme. Certains me diront mais c'est le peuple qui élit ses représentants. Certes mais vous savez comment sont conçues nos démocraties. "Lire l'article la France n'est pas une vraie démocratie mais une Ploutocratie". Le procédé est assez semblable dans toutes les régimes au monde avec des degrés plus ou moins importants de part de liberté et de capacité pour le peuple à se faire entendre sans que son message électoral ne soit travesti.

En Allemagne une figure politique se dresse contre la politique du couple Merkel Shaubble, il s'agit de Sahra Wagenknecht, députée allemande du parti radical de gauche Die Linke. Son nom de guerre "Sahra la rouge", selon elle "Le concept de plans d'aide à la Grèce est un énorme mensonge. Les crédits ne sont jamais parvenus au peuple grec. Cela a d'abord servi à sauver les banques allemandes et françaises. Ensuite, on a transféré les dettes, qui étaient déjà très élevées en 2010, aux contribuables européens.
Pousser la Grèce à faire plus d'austérité n'a pas de sens. Il faut effacer une partie de la dette car cela ne sert à rien de vouloir résorber des vieux crédits avec des nouveaux crédits. Cela ne fera qu'appauvrir le pays et ne relancera pas son économie. Retrouvez un article dans le nouvel obs

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

pourquoi les banques ont intérêt à nous prêter de l'argent pour les nuls

voici de manière assez pédagogique et astucieuse comment un internaute ouhlala Lyon ouhlala a expliqué le principe de la dette:

Reflechissez bien à ca !!
Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.
Arrive un riche touriste . Il arrête sa belle grosse voiture devant l'hôtel de la ville et entre.
Il pose un billet de 200 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d'en choisir une pour la nuit.
Pour 200 euros, le propriétaire de l'établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle
qui lui plaira.

Dès que le touriste a disparu dans l'escalier, l'hôtelier prend le billet de 200 euros, file chez le boucher voisin et règle la dette qu'il a envers celui-ci.
Le boucher se rend immédiatement chez l'éleveur de bêtes à qui il doit 200 Euros et rembourse sa dette.
L'éleveur, à son tour, s'empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.
Le directeur de la coopérative se précipite au café régler son ardoise.
Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.
La fille, qui occupe à crédit les chambres de l'hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l'av
ait posé auparavant.

Le touriste redescend l'escalier, annonce qu'il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet et s'en va.

Personne n'a rien produit ! personne n'a rien gagné ! mais plus personne n'a de dette !!!

Voilà pourquoi, en ce moment, les banques n'ont aucun intérêt à vous prêter de l'argent.
Les banques s'enrichissent tant que vous êtes endett
és..

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

Sylviane Tellier a relayé cette information dans le collectif Tous Unis contre les banques " ILS " peuvent lire nos courriers électroniques, écouter nos conversations téléphoniques, nous surveiller en toute illégalité, enfermer des innocents sans jugement, aussi longtemps qu'ils le désirent dans des prisons secrètes où l'on pratique la torture "jusqu'au seuil de la mort".

Ils financent et corrompent les différents partis politiques par le bais de lobbyistes, ils détiennent les principaux médias, contrôlent l'appareil judiciaire, le monde de la finance, le marché du pétrole et le complexe militaro-industriel, ils peuvent truquer des élections, renverser des gouvernements, organiser des coups d'états ou des révolutions, ils n'hésitent pas à financer des dictateurs et des organisations terroristes si cela peut servir leurs intérêts.

Ils pratiquent les assassinats politiques, le blanchiment d'argent, la corruption, le trafic d'armes ou de drogue à grande échelle, ils utilisent le terrorisme d'état, ils manipulent l'opinion publique pour déclencher des guerres, ils peuvent spéculer sur la faim dans le monde, piller les ressources naturelles d'autres pays en toute impunité, tuer des centaines de milliers d'innocents et les appeler "dommages collatéraux" en se posant comme les sauveurs et en présentant leurs opposants comme des terroristes.

Ils asservissent des nations entières par la dette, peuvent travestir l'histoire, ils protègent les plus grands criminels de guerre, les réseaux pédocriminels et les plus grands pollueurs ou empoisonneurs de la planète.

Ils nous demandent de nous serrer la ceinture, d'accepter leurs mesures d'austérités, disent qu'il n'y a plus d'argent pour l'éducation de nos enfants, l'emploi de nos jeunes ou la retraite de nos anciens, mais ils financent par milliers de milliards les banques et les conflits armés avec l'argent publique.

Ils vont totalement à l'encontre de l’intérêt général et parce qu'ils nous laissent, de temps en temps, voter pour les gens dont ils financent les campagnes électorales et font partis de leurs réseaux, nous, nous continuons d'appeler cela une démocratie.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

le scenario du Grexit n'est pas fini

Voici en caractère gras l'information que relayait Olivier Khai sur facebook au sujet de la situation en Grèce: "Je constate que de plus en plus d'économistes grecs de Syriza (Varoufakis, Lapavitsas,…) parlent clairement de grexit désormais. Gabriel Colletis par exemple, qui il y a encore quelques semaines était radicalement contre, affirme que "le grexit est en marche". De mon point de vu, les médias ont fait comme à l'époque de la 2nde guerre en Irak, ils ont décidé de gagner médiatiquement la guerre alors qu'elle a malheureusement continué jusqu'à aujourd'hui. C'est pareil avec la Grèce et le scénario du Grexit, c'est un mensonge de dire qu'un accord est conclu.

"Je crois que le Grexit est en marche aujourd'hui, bien sûr ce n'était pas la meilleure option pour des raisons de choc sur les prix des produits d'importation, de seconde vague de pauvreté et des conséquences politiques extraordinaires, mais je pense que d'ores et déjà il faut penser le grexit, qui est déjà en marche; rien ne pourra l'arrêter, ni économiquement, ni politiquement. Il faut regarder comment la Grèce et d'autres pourraient vivre à l'extérieur de la zone euro actuelle. Des alternatives doivent se construire aujourd'hui et pas quand la question du grexit se présentera en termes aigus, ce sera le développement d'une monnaie parrallèle, on peut aussi envisager des échanges démonétisés, des "banques-temps", économies de proximité, circuits courts,… c'est une économie alternative qu'on va aider à se mettre en place dès demain, de sorte que lorsque la question du grexit sera posée et qu'il arrivera, la société grecque sera déjà prête à passer à autre chose. (…)

Mais le grexit pourrait aussi se produire dans quelques mois, ou beaucoup plus rapidement encore, parce que la situation des banques reste extraordinairement tendue, elles resteront fermées encore un mois, en pleine saison touristique, et leur situation reste totalement illiquide. L'Etat est totalement désargenté et est face à des échéances importantes en juillet et en aout, donc il se pourrait bien que dans les toutes prochaines semaines, la rupture du système financier grec, c'est à dire des finances de l'Etat et des banques, conduise de fait au grexit. Mais si ceci de manière quasi miraculeuse ne se produisait pas, et bien le pays s'orienterait quand même à terme vers un grexit parce qu'aucun des objectifs en termes d'excédents budgétaires ou encore de réalisation du programme de privatisations n'est susceptible d'être réalisé"Je commentais le propos plein de bon sens en expliquant que L expérience de l Argentine de 2001 pouvait nous apporter de nombreux enseignements ce fût pénible et le pays se relève difficilement mais il est redevenu souverain.

Une citation humoristique pour dédramatiser la situation: "Si la Grèce sortait de l'Euro, ce ne serait pas un Drachme"

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0

Publié le 11 Juillet 2015

La crise Grecque et l'asphyxie organisée et institutionnalisée de son économie est une véritable démonstration de force envers les peuples d'Europe pour les intimider. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est l'ancien Ministre Grec des finances Yanis Varoufakis dans un article que je vous invite à lire. Les premiers ciblés, les français on sait que le peuple a une réputation de frondeur, encore que ces dernières années, on sent les gens un peu éteint même si sur les réseaux sociaux on sent fomenter la rébellion. Pas étonnant donc que les médias français à la botte des financiers et de connivence avec les politiques se face écho des drames économiques et sociaux qui se jouent en ce moment en Grèce. Le message sous jacent, c'est regardez ce qui peut vous arriver si vous n'êtes pas sage, et que vous ne rentrez pas dans le rang de l'orthodoxie des néo-conservateurs Allemand et transatlantique. Il va falloir accepter bon gré malgré les réformes car l'épée Damoclès plane au dessus de notre tête.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Dette Grecque

Repost 0