Articles avec #medias tag

Publié le 20 Août 2016

Cela fait plaisir de voir un média libre ou dissident selon votre appréciation, sur internet qui invite des intervenants de grande qualité qui traitent des sujets d'actualité sans langue de bois.

Souvent boudés ou très rarement invités par les grands médias surtout avec la suppression d'une excellente émission comme "Ce soir où jamais" de Frédéric Taddei, nous retrouvons des économistes iconoclastes comme Pierre Yves Rougeront, Olivier Delamarche, Norman Palma ou des essayistes comme Pierre Jovanovic.

L" excellent animateur TEPA à la fois plein d'humour et pédagogue décrypte également l'actu média du moment dans son célèbre Debunkage

Très important de confronter l'actualité servi par les médias classiques avec d'autres sons de cloche. Coluche disait très bien avec l'humour décapant qu'on lui connaît: "A la TV on ne peut pas dire la vérité il y a trop de monde qui regardent".

Par contre la liberté coute parfois chère et vous amène parfois devant les tribunaux quand les intervenants sont un peu trop "sulfureux"! (voir la dernière vidéo d'Independenza Web TV une autre chaîne indépendante)

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2016

La presse devrait appartenir au peuple car c'est le 4e pouvoir, garant du bon fonctionnement d'une démocratie digne de ce nom.

Les journalistes sont sensés nous rendre compte des faits tels qu'ils se passent en France à l'étranger être notre porte parole. Ils doivent nous rendre compte de l'action des représentants de la nation, et inversement savoir mettre la pression à nos dirigeants qu'ils rendent des comptes.

Malheureusement la financiarisation de l'économie a permis aux plus puissants de s'acheter les médias pour protéger les intérêts et conditionner le peuple à sa main. Les médias ont de longue date installé les politiques dans un jeu fermé entre puissants. Patrick Drahi un milliardaire s'offre le groupe BFM TV.

Les sondages sont bidonnés depuis bien longtemps.De nombreuses interview truqués, même lorsqu'il y a un entretien musclé ce n'est que du catch car les questions ne portent jamais sur le fond mais sur des polémiques stériles dont tout le monde se fou royalement. Même lorsqu'une question de fond est abordée, le sujet est survolé. Exemple la crise économique aucun mot sur l'hérésie de la loi de 1973, ce mécanisme qui a conduit l'état autrement dit le contribuable à ne plus avoir la possibilité d'emprunter à taux 0% à la banque de France, mais à emprunter sur les marchés privées. Ce système a enrichi le monde de la finance au point qu'il est capable de s'acheter aujourd'hui des groupes de presses et des organes médiatiques. Et dans le même temps a creusé la dette des états, a un point jamais atteint qui oblige les gouvernements à vendre notre patrimoine, notre bien commun au plus offrant: aéroport de Toulouse Blagnac, maintenant Lyon. Et de devoir supprimer des postes de fonctionnaires qui sont garant de la cohésion nationale, du bon fonctionnement du service public. Si les médias n'étaient pas inféodés aux puissances d'argent, on entendrait à longueur de journée que c'est scandaleux. Pour que cela passe bien auprès de l'opinion et que l'on pense que l'on est encore en démocratie, on aborde le problème en l'effleurant à une heure de très faible écoute, ou sur une chaîne que peu de monde regarde car très spécialisée. Exemple LCP, ou même BFM Business, où quelques intervenants disent vraiment la vérité.

Lorsqu'on invite quelqu'un de dissident ou qui a des idées iconoclastes, subversives ou antisystème sur un plage de grande écoute, son temps de parole est tellement dérisoire que peu le connaîtront ou voteront pour lui. Les médias font du marketing politiques et sont capables de vous vendre un produit dont tout le monde sait qu'il est néfaste. Comme la publicité vend depuis des décennies des produits mauvais pour le citoyen.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 30 Juin 2016

Comment les médias nous l'a font à l'envers

Si la violence et casser, des permanences de syndicats (cfdt, cgt...), incendier de partis politiques (PS) ou se battre avec des forces de l'ordre, sont des actes au demeurant condamnables. J'entends ce soir sur BFM TV un journaliste Laurent Neumann véritable suppo de l'oligarchie et du pouvoir en place inverser les rôles.

Il prétend que ceux qui commettent ces méfaits sur des symboles de la démocratie et de la république sont des ennemis de la démocratie, alors que la première des violences déclenchant ce processus est justement le déni de démocratie de la part de nos gouvernants.

Ce qui provoque cette révolte et colère sociale c'est l'injustice des lois votées sous tutelle de la commission européenne technocratique, des lobbies financiers: Loi El Khomery.

C'est le passage en force le 49.3. Quand bien même cette disposition est prévue dans la constitution, cette mesure est dévoyée et détournée de son but.

Il faut ajouter que ces mouvements insurrectionnels explosent maintenant mais que la colère sociale aurait déjà dû se manifester il y a bien longtemps car cela fait plus de 20 ans que les protection sociale sont dilapidées, et que notre pays est vendu aux plus offrants par morceau.

Nos dirigeants politiques s'étaient déjà assis sur l'expression démocratique du peuple lorsqu'elle a dit non le 29 mai 2005 sur le réferendum pour ou contre le traité de Lisbonne. Cela le peuple ne l'a jamais encaissé. Il en subi depuis de nombreuses années les conséquences avec un appauvrissement général;

C'est donc avoir la mémoire très sélective et faire preuve d'une très grande mauvaise foi que de ne retenir que cette violence qui c'est vrai s'exprime tout azimut. Mais n'est elle pas l'expression d'un désarroi social très profond. La fameuse fracture sociale dont parlait Jacques Chirac en 1995, mais qui est depuis devenue un trou béant! Il suffit d'aller aux urgences dans les hôpitaux, et de voir l'état de nos services publics pour comprendre que ça va mal. Il suffit de vous balader dans la rue de regarder cette pauvreté dans les yeux déambuler chaque jour plus nombreux, pour se dire que ça va de plus en plus mal!

Si aucune violence n'est justifiable et que l'on pourrait faire autrement pour contraindre ce gouvernement illégitime en réalité à abdiquer sur cette loi scélérat. La violence sociale est le seul mode d'expression quand les pouvoirs publics font la sourde oreille et que le peuple se sent au pied du mur.

Inverser les rôles comme le font de nombreux journalistes renforce encore ce sentiment d'injustice et c'est vécu comme de la provocation qui alimente cette colère.

Stratégiquement il ne faut pas tomber dans la provocation de ces gens en costard cravates qui sont d'une perfidie sans nom, et qui sont 10000 fois plus violents avec leur stylo et leur micro que certains de nos concitoyens qui se fight dans la rue.

Il est plus sage de rester calme et d'employer des moyens de contestation plus silencieux et légaux. Le boycott de la voiture, des transports en commun de certains produits symboles de cette oligarchie arrogante et toute puissante. Ce mode de contestation est bien plus puissant que n'importe laquelle des manifestations, car elle est invisible fait frappe directement au porte monnaie de ceux qui nous font la misère.

A l'inverse il faut voter, au premier tour massivement pour l'un des petits candidats qui promet des choses et semblent le plus intègre. Même si l'un comme l'autre peuvent une fois élu se Tsiprasiser. Ce sera toujours mieux que d'avoir de nouveau Sarkollande 3e saison! Cette étape prépare l'étape suivante la VIe République. Le rapport de force doit se créer progressivement avec la tête et le cœur pas avec les poings en utilisant tant qu'il est encore possible des armes juridiques, des pétitions...On a encore les moyens de les confronter à leur contradictions si chacun informe son voisin, lui rafraîchit la mémoire et tente de faire contre poids avec le conditionnement incessant des mass médias, qui lavent le cerveau de nos concitoyens qui ont le moins l'esprit critique, ou qui n'ont tout simplement pas le bagage intellectuel ou culturel pour lire entre les lignes de ce qui se trame.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2016

Si vous regardez la vidéo ci-dessous vous verrez comment c'est très intéressant la manière dont les médias tentent de court-circuité la recherche de vérité sur le web en mettant toute information qui circule sur internet dans un paquet fourre tout appelé thèses conspirationnistes. Si certaines sont fantasques d'autres sont crédibles et relayées par de vraies journalistes qui ont choisi de prendre des risques en restant indépendant du système médiatique qui censure car acheté par des grands groupes financiers. Cela est une réalité qu'on ne peut nier. C'est quelque chose qui existe de longue date, mais cette connivence s'est renforcée entre puissance financière, politique et média. Il n'y a qu'à regarder les faits qui nous tient le discours du Bourget mon ennemi c'est la finance pour finalement y faire allégeance c'est notre Président de la République François Hollande. Quand on voit qu'il y a eu des attentats terribles depuis Merah et pas grand chose n'avait été fait pour éviter le carnage du 13 novembre dernier, il y a des raisons de se poser des questions Non? Ou alors cela voudrait dire que nous sommes devenus des robots, et des machines à avaler de la publicité. Du cerveau d'espace disponible pour la pub comme disait Patrick Lelay ancien président de TF1.

Est-ce un hasard si une commission parlementaire est lancée pour examiner de près les dysfonctionnements probables qui ont permis que ces attentats soient commis. En espérant que l'initiative des députés ne soient pas de nature à trouver des preuves pour les enterrer, comme la commission d'enquête jadis lancée sur les paradis fiscaux sous l'ère Jospin et enterrée pour ne pas faire de vague. On verra ce qui l'en ressort.

Pour revenir à la vidéos, je dirai que c'est trop facile de cibler les jeunes comme pour s'adresser aux parents et dire attention ce sont des esprits malléables. J'avoue que le ton employé par le professeur et le sociologue font bien plus froid dans le dos que la menace à laquelle ils font allusion. Je cite "il va falloir reprendre à la base pour leur apprendre à décortiquer des médias".

Je peux vous garantir que dans le passé nos professeurs étaient les premiers à nous mettre en garde contre les distorsions des vérités servies par les médias. J'ai même un professeur en première économique et sociale qui nous a passé du Coluche pour illustrer son propos c'est vous dire. La phrase de la fin est également intéressante les théories conspirationnistes n'amènent que l'obscurantisme alors qu'elles prétendent éveiller les consciences.

Mais cela ce sont eux qui décrètes que toutes les informations circulants sur le web sont à mettre dans ce sac, et les qualifie comme telle. Et pourtant il y en a d'invraisemblable comme celle qui expliquait qu'il n'y avait pas d'armes de destructions massives et que ceux qui disaient le contraire étaient des fous furieux, paranoïaques. Et pourtant dix ans plus tard c'est Georges Busch lui même, comme Tony Blair qui l'ont reconnu. Mais le mal est fait!

Dominique De Villepin aussi alors ancien premier Ministre de la France dirait n'importe quoi ? Pareil récemment on apprend de la part du FBI qu'Hitler ne se serait pas suicidé mais aurait fui en Argentine. Cette thèse là aussi je l'ai entendu il y a longtemps et été relégué dans des théorie complotiste. Bref des affaires comme ça il y en a des centaines cela peut toucher toutes les sphères de l'Industrie Pharmaceutique à l'agro-alimentaire en passant par le système financier. Cela n'a rien à voir avec la religion ou l'obscurantisme, mais avec la cupidité, la manipulation et le pouvoir de l'argent qui du reste est valable des deux côtés de la barrière. Il existe un ordre économique financiarisé avec des oligarques et une élite en costard cravate qui gouverne le monde et ne veux pas partager les richesses et de l'autre on a des anciens amis de ces gens là qui ont des longues barbes et des kalach qui veulent dépasser le maître. Et nous simple citoyen on est au milieu tiraillé on ne veut que la paix, pouvoir vivre dignement, décemment dans un pays libre. La France malgré ses failles est un pays encore libre et doit le rester,! Il faut pour cela ne jamais perdre son sens du discernement ce qui est vraiment difficile!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2016

Lire l'article très intéressant des "Moutons enragés" qui fait le point sur les réels propriétaires des médias. Quand je vous disais que le 4e pouvoir devrait normalement appartenir au peuple et non aux banques pour une vraie démocratie.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2016

Je vous invite à retrouver un excellent articles du site les Moutons enragés qui dresse un panorama assez complet des techniques de manipulation régulièrement utilisée par certains mass médias.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2015

L'imposture médiatico-politique est vraiment stupéfiante. Si l'on ne peut nier qu'il faille montrer la souffrance des victimes de ces attentats meurtriers qui ont sévit dans la capital ce sinistre vendredi 13, on ne peut pas jouer comme cela avec l'émotion et la peur des gens pour légitimer des actions politiques et militaires qui servent les intérêts des puissants, des lobbys et permet de renforcer le pouvoir de ceux qui sont en poste.

Nous nous acheminons tout droit vers un état policier et militaire, non pas pour assurer la sécurité de nos concitoyens comme nos politiques l'ont annoncé, mais pour fliquer les gens qui dénonceraient les décisions folles qui sont prises pour notre pays. Notre démocratie est vraiment en danger!

Ce sont ces mêmes incapables, François Hollande et Nicolas Sarkozy qui ont déstabilisé des régions entières pendant des années, en 2011 avec la Libye avec l'ancien chef de l'état, dès le début du mandat la guerre au Mali puis celle contre la Syrie, qui sont une fois de plus mis en avant des médias. Ils prétendent avoir la solution aux problèmes qu'ils ont eux même crée.

C'est parce qu' Hollande et Sarkozy ont rompu la longue tradition française d'une diplomatie et de la paix qui est notre vocation originelle, pour se transformer en faucon qu'on en paye les pots cassés. (voir la vidéo de l'intervention de l'ancien 1er Ministre Dominique De Villepin l'homme du non à l'ONU contre une intervention en Irak).

Aucune consultation du peuple ! Nos parlementaires ne nous représentent pas la constitution de la Ve est obsolète. La guerre d Algérie a sonné le glas de la IVe république. Cette guerre insensée sera le tombeau de notre Ve République. Beaucoup d annonces mais il n y a aucune sécurité en France. Hier j'ai entendu le témoignage d une restauratrice pourtant dans un quartier sinistré, elle dénonçait le fait qu' il n'y a pas de militaires ou policiers pour sécuriser la zone alors que ça fait 48h que les attentats ont eu lieu. Qu'Est-ce su est ce que ce sera dans quelques semaines.

Bruno Massure dans l'émission ONPC avait déclaré que la "machine médiatique n'avait pas retenu" les leçons des attentats du RER Saint Michel du 25 juillet 1995 (20 ans déjà)!

C'est à cause du manque de fermeté de nos responsables de n'avoir pas su, pu ou pas voulu tuer dans l'œuf les terroristes que nous en sommes là. (lire l'article et voir la vidéo de l'ancien Juge anti-terroriste Marc Trédivic).

L'ancien juge anti-terroriste juge Marc Tredevic avait signé une tribune édifiante fin septembre dans plusieurs quotidien en parlant d'un prochain 11 septembre à la Française très bientôt, et que les précédents attentats Merah et Charlie Hebdos ne seraient en comparaison que "récréatifs"(encore qu'en 2013 on avait eu la démonstration effroyable au Kenya d'une prise d'otage et d'assassinats dans un centre commercial).

Il parle aujourd'hui d'un manque de moyen. Forcément en 2 décennies et à force d'avoir été dans le dénie des problèmes, d'avoir enlever les moyens à nos forces de l'ordre (épuisé, découragé...) de ne pas avoir nommé les choses souvent pour des raisons bassement électoralistes, on se retrouve aujourd'hui dans une situation inextricable... Pourtant ces gens sont fichés, l'un des kamikazes du Bataclan avait une fiche S, mais rien n'est fait. Par contre je crains que l'on prétexte ces attentats pour pondre des lois liberticides pour s'en prendre à nos libertés publiques mais pas aux terroristes. Ces crimes abominables servent bien malheureusement les intérêts de certains, le terrorisme peut avoir de multiple visage. Il y a les fous de Dieu d'un côté et de l'autre les fous du libéralisme qui d'ailleurs commercent bien volontiers entre eux. Les mêmes cherchent pouvoir, argent par la destruction, et l'escalade de la violence. L'un (Daesch) nourrit au biberon, montre crée par l'occident veut tuer le père à savoir l'occident incarné par les Etats-Unis pour établir un nouvel ordre mondial. Ne tombons pas dans ce piège. Faisons tout pacifiquement mais fermement aux moments des élections pour que ceux qui nous dirigent et nous emmènent dans le mur ne puissent plus se représenter ou en tout cas gagner.

Dans l'urgence, il faudrait une synthèse ou trancher entre la politique prônée par Dominique De Villepin et Nicolas Dupont Aignan, avec les recommandations de différents intellectuels sensés pour reprendre dans le cas présent la situation en main dans sur notre sécurité intérieure et que dans nos actions extérieures. C'est une stratégie bien plus complexe que celle de proposer un tapis de bombe pour la Syrie en représailles du camouflet infligé sur notre sol. Bien entendu qu'il faut une réponse, mais pas celle là, c'est une absurdité, car demain les terroristes reviendront plus nombreux nous frapper encore et encore de façon plus meurtrière encore.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

LE PANIER DE CRABES DE "C DANS L'AIR"

Yves Faucoup a crée sur facebook un groupe intitulé: "Nous soutenons le parti Grec Syriza" qui a accédé en janvier dernier au pouvoir en Grèce. Dans le cadre de la ligne éditoriale du blog qui consiste à regrouper tous les activistes qui conteste d'une manière ou d'une autre le système et le pouvoir oligarchique, technocratique, et ploutocratique je me permets de publier son commentaire très bien senti au sujet de l'émission c'est dans l'air. Pour que les gens puissent lire entre les lignes et être informé de l'imposture médiatique qui nous abreuve constamment de désinformation et d'intox pour nous convertir à la doxa orthodoxe néolibérale. Cela commence par la publicité et les programmes bas de gamme pour nous lobotomiser le cerveau, et cela se prolonge par des pseudos débats avec des intervenants savamment sélectionné par le système pour convaincre les plus réticents qu'il n'y a qu'une voie à suivre et que tous les autres sont des imbéciles.

"L'émission "C dans l'air" tenue par le groupe Lagardère (Maximal Productions) a ce soir, comme d'ordinaire, rassemblé les serviteurs de la finance dérégulée : Philippe Dessertine, Bruno Jeudy, Agnès Benassy-Quéré, Alain Fabre, et, pire que tous, l'animateur, Alex de Tarlé. Je mets de côté Alexia Kefalas, en direct d'Athènes qui tenait un autre discours. Les autres, ce n'était qu'ironie à l'encontre des Grecs, et soutien indéfectible en faveur des dirigeants allemands. Fabre (de la Fondation Robert-Schuman, dont Schäuble est membre, un machin qui sur ce plateau vient régulièrement défendre les thèses allemandes : Fabre parlait ce soir des "sottises" des Grecs et de la position Hollande qui aurait beaucoup déplu à Berlin). Alex de Tarlé faisait, comme toujours, le pitre, manifestant sans retenue son mépris pour les Grecs, ce "panier de crabes", s'invoquant sans cesse de l'avis des opinions publiques européennes qui en auraient marre, comme lui, qui manifestement est pour que la Grèce soit boutée hors de l'Europe. Quand même, quand la carrière de Schäuble a été rappelé, son implication dans "la caisse noire" de la CDU a été évoquée, bien faiblement (en fait, le père la rigueur, l'homme qu'on nous présentait ce soir comme un "juriste", a été mouillé dans une affaire de pots de vin et de financement par des entreprises d'armement, dont il s'est bien tiré). Le tout avec des SMS bien choisis pour enfoncer le clou, vous avez une émission où aucune compassion pour ce qu'endure le peuple grec (excepté Kefalas) n'a été exprimée, et à la fin, rire général pour évoquer les riches grecs qui ont déjà exporté leurs capitaux".

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Medias

Repost 0