Publié le 30 Novembre 2016

Celui qui se croit Président de la République, et même de gauche alors qu'il est en réalité à la solde du capitalisme le plus sauvage qui existe, ne lâche pas son idée fixe de solliciter un autre mandat auprès des français en 2017, alors que celui qui n'est même pas fini a été d'une calamité sans pareil depuis que notre Ve République existe.

Comment va t-il s'y prendre ? Vous avez déjà une de ses dernières trouvailles le Patrimoine Universel! Celui lui la principale cause des inégalités c'est devant le patrimoine de naissance. Jusqu'ici rien de choquant bien au contraire. Alors pour y remédier que propose t-il d'avoir droit à un prêt de départ!!!

Là franchement il nous prend pour des buses? Un prêt cela veut dire que tu deviens encore plus esclave des banques en leur étant redevable toute ta vie!! Quelle magnifique et riche idée pondue par Machiavel et compagnie!!!! Bien sûr dans le nouvel obs ils nous présentent cela comme si ce Monsieur avait inventé soudainement le fil à couper le beurre!! Alors qu'en réalité cette idée si on peut parler d'une idée, a été pondu par ses équipes tous formés dans le monde de la finance qu'il était sensé combattre.

Voilà la partition d'enfumage que nous joue depuis des décennies le PS qui prend une idée effectivement de gauche "éradiquer" les injustices et les inégalités, mais les transforment en concept scélérat, perfide et cynique!!! Il ne faut pas s'étonner qu'après ça les gens honnissent la gauche. C'est à cause de cheval de Troie comme ça qu'on se retrouve dans une situation où les gens ne comprennent plus rien à la politique et aux vrais enjeux!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Repost 0

Publié le 30 Novembre 2016

Sur ce blog nous n'avons cessé de dénoncer la supercherie de l'huile de palme RSPO (soit disant respectant la biodiversité)  dont se targue de nombreuses firmes pour déculpabiliser le consommateur dans leur acte d'achat du Nutella, de biscuits et autres produits fabriqués avec cet ingrédient. 

Si cet argument ne suffisait pas à vous convaincre de bannir tout produit contenant de l'huile de palme, lisez le rapport d'Amnesty International qui pointe du doigt les marques Nestlé, Colgate, ou encore Unilever des géants qui fabriquent nombreux de nos produits de consommation courante mais dans des conditions qui ne respectent pas les droits humains, ni celui des enfants.

Les enfants âgés de 8 à 14 ans sont exploités en Indonésie pour la production de l'huile de palme. Ils transportent des sacs de 12 à 25 kilos, bossent sans équipements de protection dans les plantations et inhalent les pesticides très toxiques. Le salaire vous parlez d'un revenu, un misère!!!!!

Bien entendu les multinationales nient pour continuer à exploiter la misère. Et en Europe et en France sur les plateaux quand vous leur dîtes que c'est scandaleux, ils vous expliquent que c'est à ce prix là qu'on aurait ici des produits bons marchés.

L'arnaque car ici les prix ne cessent de croître pour une qualité qui se déprécie à vue d'œil.

En réalité il faut qu'en France nous apprenions à consommer mieux et moins. Pourquoi manger du chocolat de piètre qualité tout les jours avec de l'huile de palme et se gaver comme une oie à Noel. Mieux vaut en manger moins mais de meilleure qualité qui respecte l'environnement, notre santé, les conditions sanitaires et sécuritaires de production des populations locales.

Cela demande une qualité ne plus être seulement un  CON SOT MATEUR mais un être humain avec une conscience et un cœur!!!! Vous accepteriez que votre enfant bosse comme ça ou qu'un autre être humain de votre famille soit exploité comme ça ?

Et pourtant c'est progressivement ce qui se passe ici dans nos régions en occident en France, puisque nos agriculteurs n'arrivent plus à vivre du produit de leur travail et récemment enfin il y a un début de reconnaissance de certaines pathologies chez les agriculteurs dû à l'utilisation massive de pesticide. Donc vous voyez bien que ce qui est valable là bas à l'autre bout du monde le devient ici aussi sous nos latitudes. La sauvagerie du capitalisme a tout mis en œuvre pour rapprocher les deux courbes, nous avions nous français et européens conquis des acquis sociaux pour nous protéger de l'exploitation, ainsi qu'un mode de vie et une société qui protège. Mais en développant cette mondialisation sous prétexte d'ouverture, de liberté d'échanger nous avons vu notre modèle s'affaisser pendant que celui de nos frères de l'autre côté du monde ne s'améliore pas plus, voir se détériore si on regarde du côté de l'Afrique. C'est cela qu'il faut corriger. Nous le pouvons par notre acte de consommation.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2016

Pour les inconditionnels du Nutella, je vous invite à lire cet article ci-dessous, peut-être que vous ne regarderez plus jamais votre tartine badigeonné de la célèbre pâte à tartiner de la même façon.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2016

Nous ne sommes plus à un scandale près avec la firme Ferrero! Déjà avec Nutella et l'huile de palme qui dévaste les forêts, détruit l'écosystème et met en danger notre santé ce n'était déjà pas la panacée, mais avec ce système d'exploitation des enfants roumains pour fabriquer les fameux jouets c'est vraiment le pompon.

Pensez y quand vous irez faire vos cadeaux chocolatés pour Noel ou tout simplement pour le goûter de vos enfants!!!! Vos chers têtes blondes si vous leur expliquez sont capable de comprendre pourquoi vous n'achèterez plus Kinder!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2016

Article très intéressant à lire qui synthétise les raisons pour lesquelles les déçus du socialiste ne veulent plus voter socialiste

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2016

Les fêtes de fins d'année arrivent à grand pas, le chocolat est le cadeau que l'on s'échange le plus pour Noel. Profitez en bien car cela ne va pas durer.

Le changement climatique, les nouvelles maladies, la déforestation, le développement urbain dans les pays tropicaux menacent la production mondiale de cacao.

Le cacaoyer  est un arbre fragile qui ne ne pousse que dans une zone étroite, à 20° autour de l’équateur. Il a besoin de 1,5 à 2,5 mètres de pluie par an croitre normalement.

Or, la demande de cacao a littéralement explosée ces vingt dernières années. Les ventes de chocolat en Inde ont doublé en trois ans. La Chine est en forte progression : les Chinois ne mangent encore que 120 g de chocolat par an en moyenne, mais avec 1,4 milliard d’habitants, cela représente déjà 170 000 tonnes .

En France les ventes ont bondi de 17 % en cinq ans. Nous avons consommé l’année dernière plus de 400 000 tonnes de chocolat. Cela ne risque pas de retomber car la population augmente et surtout la sinistrose et la dépression pousse nos compatriotes à manger de plus en plus chocolat qui a c'est vrai de nombreuses vertus diététiques.

  • le chocolat noir de bonne qualité est excellent pour la santé : il est riche en théobromine, qui améliore la circulation des fluides, en particulier du sang. Le cerveau, mieux irrigué, fonctionne mieux. Cela pourrait expliquer pourquoi les consommateurs de chocolat ont de meilleures fonctions cognitives (mémoire, concentration, vitesse d’apprentissage, organisation, raisonnement), selon une nouvelle étude  ;
     
  • il protège le cœur et les artères, selon une célèbre étude publiée dans la revue Circulation . C’est sans doute aussi dû à la théobromine (circulation des fluides), mais aussi à la richesse du chocolat noir en polyphénols, des antioxydants protecteurs ;
     
  • c’est aussi un excellent stimulant naturel : comme le café, le chocolat vous rend plus alerte, sans aucun des effets secondaires des excitants comme le tabac, l’alcool et les médicaments psychostimulants. Les médecins s’en servent pour combattre le syndrome de fatigue chronique ;
     
  • enfin – c’est très peu connu, mais documenté scientifiquement –, le chocolat nettoie les dents et aide à dormir ! Il combat les caries, la plaque dentaire, et renforce mieux les dents que le fluor [8], [9]. ll est idéal donc d’en manger deux carrés le soir, au coin du feu. Pour les dents, il faut évidemment du chocolat à très haute teneur en cacao (80 % ou plus).

Enfin à condition de bien le choisir avec une teneur en cacao suffisante au moins 70% et sans huile de palme et autres colorants dont l'agro-alimentaire raffole pour des questions de cout.

Eh oui le prix du cacao flambe, les approvisionnements se tendent et il faut bien rogner sur l'ingrédient suprême.
Alors, les fabricants recourent aux stratégies les plus sournoises pour diminuer la teneur en cacao de leurs produits et amalgamer avec beaucoup de sucre.

A nous consommateur d'anticiper cette mutation et d'envoyer un message fort aux fabricants en mangeant moins de chocolat, mais mieux. Bannissez les chocolats de noël des supermarchés qui ont pour la plupart plein d'huile de palme qui fait si mal à notre santé et à l'environnement.

Consommer c'est voter!! 
 

 

  •  

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #ecologie & économie

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2016

Je vous invite à retrouver les points les plus importants à connaître sur le programme de François Fillon

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2016

Donné il y a quelques mois par les sondages à 10% en 4e position derrière Bruno le Maire, l'ancien premier Ministre est en passe d'être au second tour devant Sarkozy est-ce que cela ira au bout?

Oui c'est possible car l'élection de Trump a fait très peur aux élites mondialisées et ils cherchent en panique un recours possible qui garde les intérêts des européistes, tout en rassurant les souverainistes autrement dit les préoccupations populaires. D'où ces nouveaux sondages qui le propulsent carrément en tête, il faut le dire aussi avec un certain engouement populaire vis à vis des sympathisants de droite.

Fillon a fait un travail de fond depuis ces 3 dernières années sur le terrain pour analyse ce qui ne fonctionne pas. Ce n'est peut être pas le meilleur d'entre eux, mais certainement pas le pire!

Si le scenario va au bout les salariés et fonctionnaires devront se préparer à bosser plus et plus longtemps. De toute façon ce sera le cas avec tous les candidats de droite confondue.

La seule chose qui peut éventuellement sauver les meubles c'est qu'il proposerait lui aussi d'en finir avec la vision manichéenne de la diplomatie française et de renouer avec la tradition non interventionniste de la France à l'étranger. Ancien Séguiniste de la première heure, il est plus souverainiste, même s'il a été Premier Ministre sous Nicolas Sarkozy et a mené des politiques très mauvaises qu'il a lui même reconnu.


Je vous invite à lire sa dernière interview et voir ses dernières interventions. Sur le plan économique on verra aussi s'il diminue vraiment les charges des entreprises.

Une chose est certaine le système a en réserve une batterie de candidat échantillon qu'il passe sans arrêt à tester auprès de l'électorat pour voir si ça tient et si cela peut tenir 5 ans pour sauver leur tête, et tout ce qu'ils ont construit avant tout pour eux et pas pour les peuples.

Extrait de son interview au JDD

Que vous inspire l’élection de Donald Trump ?

De l’intérêt et du sang froid, car il faudra juger le nouveau Président sur les actes. Les responsables français essaient tous de tirer profit de cette élection. On vous dit que M. Trump a gagné parce que les classes populaires ont voté pour lui ; ce n’est pas vrai, son électorat est plus large. Sans parler des politiques qui découvrent qu’il faut écouter le peuple. Ils ont raison mais lequel ? Plus de la moitié des Américains ont, je le rappelle, voté pour Mme Clinton. Mme Le Pen prétend que c’est la victoire de ses idées. M. Trump a certes un langage baroque mais il est l’élu du parti républicain, qui n’a rien d‘extrême droite. J’ajoute que M.Trump est l’un des symboles du capitalisme américain que le FN abhorre.

Cela en fait-il un personnage fréquentable ?

En politique étrangère, on fait avec les Etats et on juge sur les actes. Evidemment, sa personnalité est déroutante mais on a eu par le passé un cas un peu similaire : Silvio Berlusconi. Il n’y a pas eu de catastrophe. D’ailleurs la politique américaine a produit pas mal d’erreurs avant M. Trump : ce n’est pas lui qui a envahi l’Irak ; pas lui qui a installé des systèmes anti-missiles à la frontière russe, suscitant une nouvelle « guerre froide ». La question est de savoir si M. Trump va aggraver la situation ou pas. Il faut faire de son élection une occasion de relancer l’objectif d’une alliance de défense européenne et de renforcer la lutte contre cette ingérence insupportable de l’administration et de la justice américaines sur les entreprises européennes. De même sur l’élargissement de l’alliance anti-terroriste : au lieu d’attendre de savoir ce que M. Trump va faire, que la France prenne des initiatives ! M. Trump a annoncé qu’il voulait changer de politique vis-à-vis de la Russie…Prenons-le aux mots et agissons.

Ça vous fait plutôt plaisir, ça ?

Je serais fâché pour la France que M. Trump et M. Poutine se serrent la main par-dessus nos têtes. Il ne faudrait pas que nous soyons les dindons de la farce.

Donald Trump a mené campagne en faisant un bras d’honneur au « système ». Une leçon pour nous Français?

Le peuple a envie d’envoyer balader tout système qui refuse de se remettre en cause. Il y a une demande d’efficacité et d’honnêteté. Quand j’ai dit que « personne n’imaginerait de Gaulle mis en examen », la réaction n’a pas été de s’interroger sur un éventuel problème de moralité dans notre système. Non, la réaction a été : « Fillon, qu’est-ce qui lui prend ? Ce n’est pas correct de bousculer le jeu! ». Comme si la vérité était plus coupable que le silence.

Cela vous réjouit-il de voir que l’élection américaine a désavoué les sondeurs ?

Je l’ai toujours dit : les sondages d’intentions de vote à la primaire ne valent pas tripette. Il existe un vote caché, libre. Cela doit servir de leçon et conduire les commentateurs à éviter de dire qu’il n’y a que deux candidats à la primaire de la droite et du centre, à ne pas considérer que, quoi qu’il arrive, Mme Le Pen sera au second tour de la présidentielle…

Il y a peu encore, on ne voyait pour les primaires que deux têtes dans les médias ! Désolé, mais les Français sont en train de bousculer les scénarios. Ils sentent la sincérité et la cohérence de mon projet pour redresser la France. Je trace mon sillon, je continue d’accélérer.

Cela a changé ? Depuis quand ?

Comme je l’annonçais, depuis le premier débat télévisé. Jusque-là, dès que j’arrivais quelque part en province, un journaliste me tendait son micro avec compassion : « vous y croyez encore ? » (Rires) Aujourd’hui, on me demande jusqu’où ma campagne peut aller.

Jean-Pierre Raffarin et François Baroin affirment que la victoire de Trump montre que Marine Le Pen peut gagner en France.

Dire cela, c’est faux, et ce n’est pas responsable.

François Hollande doit-il renoncer à se présenter ?

Depuis le livre de Davet et Lhomme, il est disqualifié. Si j’étais à sa place, je ne me représenterais pas.

Le groupe LR a lancé une procédure de destitution contre lui. En tant que député, la signerez-vous?

Cette procédure est symbolique. La vraie destitution, c’est le peuple qui la prononcera très bientôt. Mais je considère que François Hollande a commis une faute grave. Je ne vais pas l’en exonérer en refusant de signer cette procédure.

(Il s’interrompt, apostrophe le photographe du JDD: « Il est bien le XT2 ?», s’empare de l’appareil et prend quelques photos.)

Le 13 novembre 2015, Paris et Saint-Denis étaient frappés par le terrorisme. Depuis un an, la France a-t-elle changé ?

La France est en guerre et les dirigeants politiques n’ont hélas pas vraiment pris conscience de la gravité du danger que représente la montée d’un totalitarisme islamique. Au lieu de parler du fond du problème, certains perdent leur sérieux en parlant de frites et de jambons.

Encore une attaque contre Sarkozy !

Je ne m’attaque à personne, mais je ne veux pas que cette primaire se résume à des postures ou à un duel contreproductif : les uns votant pour Juppé pour ne pas avoir Sarkozy et les autres contre Juppé pour ne pas avoir Bayrou. Où est la France dans tout ca ? Le vote Fillon est plus clair et plus utile (sourire)

Vous avez du mal à vous en prendre à Alain Juppé…

Le programme d’Alain Juppé provoquerait une grande déception parce qu’il est, à mon sens, trop modéré pour changer la donne. Au nom du consensus, il laisse entendre qu’il peut encore être modifié, amendé avec les centristes, et pourquoi pas avec la gauche au lendemain d‘un second tour face à l’extrême droite. Moi, je ne négocierai pas. Il s’agit de relever le pays en urgence par une transformation économique et sociale.

Bruno Le Maire, lui, dit que la « déception » a déjà eu lieu : après 2012…

Ses attaques ne sont pas tout à fait au niveau… Il faut qu’il se demande pourquoi il était au gouvernement si tout était, comme il le dit, décevant.

Si vous êtes élu à la primaire, discuterez-vous avec François Bayrou ?

Discussion mais pas d’arrangements. Nous avons des points communs, notamment sur la question de la dette. Mais je ne vois pas comment amender mon projet sans le dénaturer, et je ne veux pas le dénaturer parce que je veux obtenir des résultats.

Vous avez accepté de participer à l’émission « Ambition intime », alors que jusque-là, vous aviez toujours refusé de vous dévoiler…

Tout arrive. J’ai eu des échos positifs. Le problème avec cette émission, c’est que ma fille, qui est mariée et qui a deux enfants, a reçu un paquet de demandes en mariage ! (rires)

Vous disiez il y a quelques mois qu’en cas de défaite, vous arrêteriez la politique. Vous le dites toujours ?

Je suis candidat à la présidence de la République, pas à d’autre poste.

Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand était assis au premier rang de votre meeting de Lille jeudi soir. Va-t-il vous soutenir ?

Nous avons parlé plusieurs fois ces dernières semaines. J’ai compris qu’il hésitait entre M. Juppé et moi.

Si vous êtes au second tour, appellerez-vous Valérie Pécresse, qui a rallié Juppé, pour lui dire, « je te l’avais bien dit » ?

Je n’ai pas compris son choix. Il m’a déçu.

Si vous n’êtes pas au second tour, vous serez sans doute un faiseur de roi. Prendrez-vous partie ?

Je serai au second tour.

Est-il possible de soutenir Sarkozy après avoir dit tant de mal de lui ?

Je serai au second tour.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 13 Novembre 2016

La répons est simple nous sommes dans un régime corrompu où les logiques d appareil et les intérêts de l oligarchie prime sur les intérêts populaire. Même le NPA et Lutte ouvrière à l instar des syndicats des travailleurs sont boutiquiers.

 Ils ont une logique propre, pour résumer c'est comme s'ils avaient  un accord tacite avec le système. Les partis anti-capitalistes peuvent contester les excès du néo-libéralisme, et faire leur traditionnel cinéma qui rapporte entre 1 et 5% à chaque grande élection, tant qu' ils restent dans le rang et se saborde en proposant des solutions déconnectées de la réalité ou trop utopique, c'est à dire contraire à la logique du fonctionnement normal d'un être humain.

Ce sont  des faux révolutionnaires! Jean-Luc Mélenchon tente au moins quelquechose de nouveau pour   preuve il gêne non seulement le système, mais aussi les traditionnels cadres des partis dits " partenaires" (PS, PC, EELV...).

 Son échappée comme  cavalier solitaire tel Zorro déplaît fortement y compris les écologistes de pacotille puisqu'ils chassent désormais sur leur terre.

Tout les partis dit de la gauche  veulent absolument  ramener le candidat Mélenchon dans une primaire. En filigrane vous pouvez comprendre qu'ils sont tous furieux qu'il ne respecte plus les règles du jeu décidé depuis longtemps pour corseté et verrouiller le système.

Alors, ils font croire aux électeurs posant souvent la question suivante: Comment peut il prétendre gagner la présidentielle s' ils ne gagnent pas les primaires?

 Le seul problème c'est que les primaires sont un mélange de suffrage censitaire remis au goût du jour version XXIe siècle, où se sont surtout les catégories socio-professionnelles supérieures et pas forcément les ouvriers, paysans, ou employés, bref les prolétaire c'est à dire leur électorat qui se déplacent.

Pour couronner le tout,  les dès sont pipés à l'avance à cause du matraquage des enquête d'opinion.

 Sitôt l'entrée de Jean-Luc Mélenchon, les sondages placerait directement un Manuel Valls Macron en tête comme dans la primaire de 2011. C'était le début de l'escroquerie sous des motivations de façade toujours louables: "plus de démocratie". L'arnaque fût de François Hollande en tête. On entendait même des Jacques Séguela, Alain Minc, Jean-Pierre Raffarin que des hommes de droite dire qu'Hollande ferait un bon candidat de gauche pour la droite. Même Jacques Chirac y était allé de son commentaire. Alors que de nombreux électeurs  etaient séduit par Arnaud Montebourg et le concept de démondialisation, vu qu'il partait de très loin et  était crédité de 3% d'intention de vote,  j'ai entendu à l'époque beaucoup de monde dire je suis tente par le vote Montebourg mais, je préfère finalement voter François Hollande car ce serait lui qui aurait toujours selon une projection dans l'optique d'une  configuration présidentielle, le plus de chance de battre Nicolas Sarkozy. Le président sortant était en effet honnie pour ses promesses non tenues et son bilan désastreux, tout comme aujourd'hui l'est François Hollande, et cela a marché le système mediatico politique nous l 'a bien fait a l envers et veut  refaire la même pour l'élection de 2017. Cela Jean-Luc Melenchon l'a compris et a ainsi décidé de jouer sa carte personnelle. 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0

Publié le 13 Novembre 2016

En lisant l'article de l'express dans le détail, paru le 9 novembre dernier, (lire ci-dessous), on se rend compte que le ralliement de Noel Mamère à la candidature de  Jean-Luc Mélenchon est loin d'être gagnée. Le titre est trompeur!

Ce titre peut faire ses affaires pour rallier les  sympathisants de la gauche, la vraie!

Pour gagner le candidat des insoumis doit continuer sur sa ligne politique et ratisser le plus large possible en ne faisant pas peur aux riches (je ne parle pas des milliardaires). Je parle des personnes ou couples qui gagnent 5000 € par mois par exemple, bref les classes moyennes supérieures.

Le coté confiscatoire de certaines mesures lorsqu' on dit à partir de 400 000 € on prend tout ou on taxe à 90% va effectivement dans le sens de ce que Roosevelt a fait lors du new deal dans une situation de crise comparable.

Mais au XXIe siècle on peut faire autrement pour ne pas cliver et faire peur. Ne jamais oublier la principale motivation de l'individu qui est  la convoitise. Je ne parle pas de convoiter ce que l'autre a pour le déposséder de ses biens, comme le font les néo-colonialistes ou les impérialistes. Je veux parler de ce besoin naturel de chercher pour l'humain à aller toujours plus loin, toujours plus haut, à se lancer de nouveau défi;

Freiner la cupidité et développer la solidarité oui mais sans éradiquer l'envie à l'être humain d'entreprendre de nouvelles choses, tant bien entendu qu'il respecte le principe de solidarité et un minimum d'éthique sur le plan social et environnemental.

Saint Simon au XIXe siècle a très bien développé cette idée qui n'a jamais pu être mise en œuvre. Souvent reprise par les chantres de la gauche comme à une époque Arnaud Montebourg, cet idéal est trop souvent abandonné en cours de route sans aller à son terme. C'est le cas pour la gauche depuis 1983 et le tournant de la rigueur, où le PS a été progressivement infesté par les idées néo-libérales les plus rudes pour 30 ans plus tard perdre complètement son âme.

Pour être concret prenons l'exemple d'un SCOOP dont le principe est la cogestion. Cela permet aux salariés d'élire leur Pdg et décider ensemble démocratiquement du destin commun de leur entreprise. C'est une façon de se dire que si le dirigeant gagne 1 millions d'Euros par an et que le plus petit des salariés ne gagnent pas moins de 1 à 20 la différence, on respecte la formule du gagnant-gagnant. Ce concept a déjà été expérimenté aux USA par un PDG qui de son propre chef a distribué à ses salariés 5 500 $ par mois, ou encore un autre qui baisse son salaire de 90% pour augmenter ses salariés.  Cela reste des exceptions. Mais on peut envisager de motiver à ce qu'une grande partie des bénéfices soient réinvestis pour le développement de nouveaux produits, à conquérir de nouveaux marchés, employer des salariés, ou créer un projet corolaire associatif. La mesure incitative doit ^^etre motivée par une fiscalité avantageuse pour le dirigeant qui réinvesti en France sur le territoire sur l'une ou l'autre de ces composantes.

 L'erreur des forces de gauche dans le passé c'est de ne pas avoir su intégrer cet équilibre qui est possible à partir du moment où on met des gardes fous législatifs, et même constitutionnels.

Le communisme et le collectivisme par exemple avait tué toute initiative privée, et a oublié que l'être humain est plus naturellement mu par des énergie égoïste plutôt qu'altruiste. Il faut le motiver à être altruiste et solidaire s'il ne l'est pas, mais sans annihiler son esprit d'entreprise, sa motivation de chercher un monde meilleur.

Même s'il est vrai qu'à 400 000 euros par mois on vit très bien et qu'au delà d'un certain seuil cela devient souvent de la cupidité, mais il y a aussi des très riches (très peu ou trop peu qui pourraient dissuadé et incité à utiliser cette argent qu'ils auront eu la fierté de gagner à le réinvestir dans la société dans laquelle ils travaillent ou la société.Dans la pyramide de Maslow le 5e niveau est celui de s'accomplir

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0