Articles avec #consommer c'est voter tag

Publié le 13 Janvier 2017

Cela fait des années que l'on alerte les consommateurs, et que nous les incitons à ne plus acheter les denrées alimentaires conçues à base d'huile de Palme. Les raisons en sont multiples, sanitaires, environnementales, écologiques, mais aussi éthiques.

Nos craintes étaient loin d'être infondées puisque c'est encore plus grave que ce que l'on pensait, en effet  l'Agence européenne de sécurité alimentaire vient de publier hier un rapport alarmant sur cet important composant de la pâte à tartiner Nutella, qui serait cancérigène.

Selon M6 info du 12 janvier dernier, l'article que vous pouvez trouver ci-dessous indique que Ferrero le groupe agro-alimentaire qui fabrique la célèbre pâte à tartiner devrait vraisemblablement changer sa recette!

A la bonne heure depuis le temps qu'on leur réclame mais que leurs dirigeants s'entête à biaiser et duper le consommateur avec une huile de palme soit disant RSPO.

Pourtant ne crions pas victoire trop vite car cette firme qui a une huile bon marché ne va pas faire une croix si facilement sur un manque à gagner sur des milliards d'euros de bénéfices. Cela dit vous consommateur, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas!

Vous pouvez aider la firme à changer sa recette en n'achetant plus de produits Ferrero et notamment Nutella pour votre famille et vos enfants. Ainsi l'industriel devant la défiance des consommateurs  verra son chiffre d'affaire baisser, et devra arbitrer dans un sens plus favorable à ce changement de sa recette pour une huile non cancérigène et non destructrice comme c'est le cas en ce moment des forêts d'Indonésie et de Malaisie poumon de notre planète, et qui abrite nombreux animaux en voie d'extinction.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 30 Novembre 2016

Sur ce blog nous n'avons cessé de dénoncer la supercherie de l'huile de palme RSPO (soit disant respectant la biodiversité)  dont se targue de nombreuses firmes pour déculpabiliser le consommateur dans leur acte d'achat du Nutella, de biscuits et autres produits fabriqués avec cet ingrédient. 

Si cet argument ne suffisait pas à vous convaincre de bannir tout produit contenant de l'huile de palme, lisez le rapport d'Amnesty International qui pointe du doigt les marques Nestlé, Colgate, ou encore Unilever des géants qui fabriquent nombreux de nos produits de consommation courante mais dans des conditions qui ne respectent pas les droits humains, ni celui des enfants.

Les enfants âgés de 8 à 14 ans sont exploités en Indonésie pour la production de l'huile de palme. Ils transportent des sacs de 12 à 25 kilos, bossent sans équipements de protection dans les plantations et inhalent les pesticides très toxiques. Le salaire vous parlez d'un revenu, un misère!!!!!

Bien entendu les multinationales nient pour continuer à exploiter la misère. Et en Europe et en France sur les plateaux quand vous leur dîtes que c'est scandaleux, ils vous expliquent que c'est à ce prix là qu'on aurait ici des produits bons marchés.

L'arnaque car ici les prix ne cessent de croître pour une qualité qui se déprécie à vue d'œil.

En réalité il faut qu'en France nous apprenions à consommer mieux et moins. Pourquoi manger du chocolat de piètre qualité tout les jours avec de l'huile de palme et se gaver comme une oie à Noel. Mieux vaut en manger moins mais de meilleure qualité qui respecte l'environnement, notre santé, les conditions sanitaires et sécuritaires de production des populations locales.

Cela demande une qualité ne plus être seulement un  CON SOT MATEUR mais un être humain avec une conscience et un cœur!!!! Vous accepteriez que votre enfant bosse comme ça ou qu'un autre être humain de votre famille soit exploité comme ça ?

Et pourtant c'est progressivement ce qui se passe ici dans nos régions en occident en France, puisque nos agriculteurs n'arrivent plus à vivre du produit de leur travail et récemment enfin il y a un début de reconnaissance de certaines pathologies chez les agriculteurs dû à l'utilisation massive de pesticide. Donc vous voyez bien que ce qui est valable là bas à l'autre bout du monde le devient ici aussi sous nos latitudes. La sauvagerie du capitalisme a tout mis en œuvre pour rapprocher les deux courbes, nous avions nous français et européens conquis des acquis sociaux pour nous protéger de l'exploitation, ainsi qu'un mode de vie et une société qui protège. Mais en développant cette mondialisation sous prétexte d'ouverture, de liberté d'échanger nous avons vu notre modèle s'affaisser pendant que celui de nos frères de l'autre côté du monde ne s'améliore pas plus, voir se détériore si on regarde du côté de l'Afrique. C'est cela qu'il faut corriger. Nous le pouvons par notre acte de consommation.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2016

Pour les inconditionnels du Nutella, je vous invite à lire cet article ci-dessous, peut-être que vous ne regarderez plus jamais votre tartine badigeonné de la célèbre pâte à tartiner de la même façon.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2016

Nous ne sommes plus à un scandale près avec la firme Ferrero! Déjà avec Nutella et l'huile de palme qui dévaste les forêts, détruit l'écosystème et met en danger notre santé ce n'était déjà pas la panacée, mais avec ce système d'exploitation des enfants roumains pour fabriquer les fameux jouets c'est vraiment le pompon.

Pensez y quand vous irez faire vos cadeaux chocolatés pour Noel ou tout simplement pour le goûter de vos enfants!!!! Vos chers têtes blondes si vous leur expliquez sont capable de comprendre pourquoi vous n'achèterez plus Kinder!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 7 Novembre 2016

La ville de Florence, a pris la décision de refuser l’implantation d’un McDonald’s sur la piazza del Duomo magnifique place chargée d'histoire. La multinationale américaine a déposé un recours devant le tribunal administratif de la ville. Elle réclame en guise de dommage et intérêt la somme rondelette de 19,8 millions de dollars de dommages-intérêts (soit 17,8 millions d'euros) rien que ça!!!! (Source Wall street Journal)

 Si pour le moment le droit et la puissance publique a des chances de prévaloir sur l'intérêt privée, demain avec l'entrée en vigueur du CETA ce sont les tribunaux d'arbitrage privée qui entreront en piste et là ce ne sera pas la même histoire.

Les tribunaux d'arbitrage privée pourront indirectement faire casquer le contribuable par le biais de votre  région ou de l'état qui sera attaqué par ces sociétés comme le fait Mac Donald aujourd'hui en Italie. Le juge complaisant, corrompu et dévoué aux multinationales donnera raison aux firmes avec des indemnités records.

Nos budgets déjà en faillite le seront d'avantage.

La loi de finance de VGE POMPIDOU ROTSCHILD et le traité de Maastricht transformaient déjà les états en ménages, puisque nos pays sont contraint d'emprunter comme tout à chacun auprès des banques privées moyennant des taux d'intérêt qui enrichissent les banque alors que dans le passé, l'état empruntait à la banque nationale à taux réduit. On voit le désastre 40 ans plus tard, avec le CETA on attendra pas 4 ans pour voir l'apocalypse.

Que faire pour contrer ce traité scélérat?

1) Faire circuler l'information, les consommateurs, contribuables et électeurs doivent savoir à quel sauce ils vont être bientôt engloutis.

2) Contester dans les urnes en votant pour les candidats qui contestent ce traité et qui proposent un Frexit.

3) Boycotter les grandes chaîne de restauration et autres malbouffe. Résister à la publicité surtout pour les enfants Mc Do Mc Do Mc Do quand ils voient les petites figurines. Il faut leur expliquer montrer le mal que ces chaines font à l'humanité...santé, environnement, aux animaux, et le porte monnaie. Quand bien même il y aurait un "restaurant' à tous les coins de rue de votre ville, privilégié un burger fait par un restaurateur indépendant de votre quartier.

Ces multinationales ne connaissent que le langage financier alors parlons leur dans une langue qu'ils comprennent. Lorsqu'ils voient le chiffre d'affaire baisser, et les consommateurs se détourner d'eux, c'est comme ça qu'ils seront contraint soit de muter ou de péricliter.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 4 Novembre 2016

En 2010 la chaîne de restaurants américaine Burger King avait déclaré qu’elle n’achèterait plus d’huile de palme au producteur indonésien Sinar Mas ou à ses filiales. Elle promettait de réviser sa politique d’approvisionnement en huile de palme; mais la multinationale a passé les six dernières années à contribuer à la destruction de forêts tropicales aux quatre coins du monde. Cela n’a fait qu'empirer le dérèglement climatique et décimer un peu plus encore l’habitat naturel d’espèces déjà en voie d'extinction.

Orangs-outans, jaguars éléphants et paresseux : ces espèces sont chaque jour poussées un peu plus vers l'extinction par l’approvisionnement en huile de palme de Burger King. Le géant du burger semble donc être revenu sur sa parole et se fou royalement de la biodiversité et fait passer ses profits avant la protection des forêts tropicales.

Malgré des années de contestation publique, Burger King n’a toujours pas adopté de politique de lutte contre la déforestation pour protéger ces forêts. Elles ont beau être essentielles à la préservation de notre environnement, elles finissent détruites et remplacées par des plantations de soja et de palmiers à huile...au service de la chaîne d’approvisionnement de Burger King. Et le tout finit dans votre estomac!

La déforestation représente 10% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde -- c’est énorme ! Les concurrents de Burger King, tels que McDonald’s et Dunkin’ Donuts, se sont engagés à éliminer la déforestation de leurs chaînes d’approvisionnement. Le fait que Restaurant Brand International (RBI), maison-mère de Burger King, n’ait toujours pas agi est non seulement inadmissible mais c’est aussi une grosse erreur du point de vue commercial.


Il est grand temps que RBI fasse comme certains de ses concurrents et protège les forêts tropicales ainsi que leur biodiversité irremplaçable.

Exigez que RBI, société mère de Burger King, adopte une politique de lutte contre la déforestation couvrant la totalité de sa chaîne d’approvisionnement mondiale.

10/100; c’est la note ridicule obtenue par Burger King dans le classement huile de palme publié, l’année dernière, par l’ONG états-unienne Union of Concerned Scientists.

Il reste moins de 400 tigres de Sumatra et 1500 éléphants pygmées de Bornéo en milieu naturel à cause de l’approvisionnement irresponsable en huile de palme des grandes entreprises. Leur habitat est détruit pour produire de l’huile de palme vendue à des marques comme Burger King.

Nous savons qu’ensemble nous avons le pouvoir de changer les choses, y compris face aux plus grandes multinationales au monde. Pas plus tard que l’année dernière, nous avons forcé McDonald’s à s’engager à n’acheter que de l’huile de palme 100% soutenable d’ici 2020. C’est pourquoi nous mettons la pression sur la maison-mère de Burger King, RBI -- qui possède également Tim Hortons, le géant Canadien du café. Le message est clair : les consommateurs du monde entier exigent que RBI adopte une politique de lutte contre la déforestation avant qu’il ne soit trop tard.t

Boycottez ces chaînes de restaurant qui ne respectent pas l'environnement!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2016

Mr. Propre, Ariel et Gillette...quel est le point commun entre ces marques ménagères ? L’esclavage moderne.

La société mère de ces entreprises, Procter & Gamble (P&G), se fournit en huile de palme chez Felda Global Ventures, une compagnie malaisienne considérée comme le plus gros exploitant de plantations de palmiers à huile au monde. Felda fait dans la traite et l’exploitation des personnes travaillant dans ses plantations : l’entreprise a confisqué près de 30000 passeports et continue de travailler avec des sous-traitants et recruteurs qui imposent des frais aux employés victimes de traite humaine.

Les travailleurs des plantations sont prisonniers de cette forme moderne d’esclavage dont le but est de produire de l’huile de palme qui finira dans les produits P&G. La multinationale a beau avoir pleinement conscience du problème, cela ne l’empêche pas de continuer à se fournir en huile de palme chez Felda.

P&G s’apprête à publier son rapport 2016 sur ses progrès en matière de développement durable et l’entreprise sait que les consommateurs et investisseurs l'attendent au tournant. C’est le moment parfait pour forcer P&G à mettre la pression sur son fournisseur afin qu’il fasse les bons choix et mette un terme à cette catastrophe humaine. Felda ne peut se permettre de perdre un partenaire tel que P&G.

Demandez à Procter & Gamble de supprimer l’huile de palme de sa chaîne logistique et de s’assurer que Felda Global Ventures ne s’adonne plus à l’esclavage moderne.

Procter & Gamble ne peut prétendre ignorer le calvaire qu’endurent les travailleurs des plantations. En 2015, un article du Wall Street Journal détaillait les violations des droits humains perpétrées sur les plantations Felda. Parce qu’elles sont associées, les entreprises telles que Procter & Gamble sont responsables des souffrances que ces esclaves endurent sur les plantations d’huile de palme ou durant leur migration. L’année dernière, les polices thaïlandaise et malaisienne ont retrouvé les corps de près de 150 personnes probablement décédées dans les camps de passeurs à la frontière.

Mohammad Rubel, que des passeurs ont fait entrer clandestinement en Malaisie et qui a ensuite été détenu dans un camp, dit qu’il a travaillé six mois sur une plantation de palmiers sans jamais recevoir un salaire. Muhi, un autre travailleur, explique qu'il n’y a “pas d’issue,” et que les salariés de Felda “appellent la police et menacent de nous envoyer en prison.” Vivant en Malaisie illégalement et privés de passeport, ces travailleurs sont retenus dans le but de produire de l’huile de palme bon marché.

Ces deux dernières années, nous avons réussi à pousser des entreprises comme McDonald’s ou Starbucks à adopter des politiques zéro-déforestation en matière d’huile de palme. Nous avons aussi concentré nos efforts sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des employés du secteur de l’huile de palme en ciblant des entreprises telles que PepsiCo et Unilever. Il est grand temps que Procter & Gamble applique ses propres principes et sauve les 30 000 travailleurs des plantations de l’esclavage moderne.

Demandez à Procter & Gamble de supprimer l’huile de palme de sa chaîne logistique et de s’assurer que Felda Global Ventures ne s’adonne plus à l’esclavage moderne.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2016

Consommer c'est voter!

Le journal 20 minutes vient de faire un papier sur ce phénomène qui est en train de prendre de l'ampleur. Aujourd'hui le lait avec pour la première fois, des consommateurs qui ont piloté la création d’un produit alimentaire . Celui-ci sera commercialisé sous la marque "c'est qui le patron" à partir de ce lundi à Paris et en Rhône-Alpes, puis dès le 2 novembre sur l’ensemble du territoire hexagonal. Et demain? C'est de nombreux produits qui vont échapper à la toute puissance de l'industrie agro-alimentaire et aux circuits de distributions traditionnels qui s'en mettent depuis des années plein les fouilles et gagnent de tout les côtés. Les consommateurs payent un prix de plus en plus exorbitant pour des critères qualités pas toujours transparents, sans parler des pesticides et autres perturbateurs endocriniens quand il ne s'agit pas de tromperie sur la marchandise, ou encore des produits qui ne respectent ni l'environnement, les animaux, mais également la santé des humains. Et de l'autre des agriculteurs qui ne vivent plus du fruit de leur dur labeur, qui se font assassiné de charge et ne perçoivent pas la part du gâteau qui leur est dû sans compter les maltraitance et sur exploitation quand il s'agit de producteurs de pays du tiers monde, ou des pays les moins avances. Le consommateur a un pouvoir important c'est dans son acte d'achat. Chacun peut envoyer un signal fort pour changer notre mode de production, il faut aussi que le consommateur change sa façon de consommer. De plus en plus le font, mais ce n'est pas encore suffisant, le mouvement doit s'amplifier.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2016

Bravo à France 2 d'avoir diffusé un mini-reportage à une heure de grande écoute sur le non des burkinabé à la culture OGM de Monsanto du coton.

Et surtout Bravo au Burkina Faso d'avoir bouté hors de vos terres ces Docteurs Frankenstein de Monsanto qui vous ont induit économiquement en erreur et fait de la publicité mensongère en vous vendant un produit miracle qui s'est avéré de la poudre de perlimpinpin. 

Lire les articles.

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2016

Bravo à ces chefs de la gastronomie française notamment Cyril Lignac et Thierry Marx qui n'hésitent pas à mouiller le tablier pour dénoncer le danger du monstre Monsanto-Bayer. Ces géants de la sémence OGM et de l'industrie pharmaceutique qui viennent récemment de fusionner menacent clairement notre agriculture, notre alimentation, santé et à fortiori notre gastronomie. C'est courageux à eux car pas évident pour des personnes de notoriété publique de s'engager de manière aussi ferme vu les pressions, les enjeux financiers colossaux. D'autres pour moins que ça sont près à vendre leur mère eux pas! Donc total respect continuez à nous régaler avec votre cuisine!

Voir les commentaires

Rédigé par Actarus

Publié dans #Consommer c'est voter

Repost 0