Prix de la taxe d'habitation et foncière qui explose trahison politique d'Hollande!

Publié le 6 Octobre 2016

Je viens de lire à l'instant le mécontentement légitime d'internautes sur les réseaux sociaux qui sont scandalisés par l'augmentation, que dis-je par l'explosion de leur taxe d'habitation.

Il s’agit d’une «authentique trahison politique», dans la mesure où «le gouvernement donne aux collectivités le moyen d'augmenter leur propre fiscalité du fait d'un transfert de plus en plus important des compétences. Cela permet au candidat encore non déclaré Hollande de respecter l'engagement présidentiel de stabilité de la fiscalité nationale. Voilà encore une combine politique à la sauce Hollandaise. Mais rassurez vous le prochain gouvernement à priori de droite sera pire, pas seulement car c'est la droite garant des valeurs néo-libérales, mais surtout parce que les intérêts de la dette publique vont continuer à créer un gouffre gigantesque. Il faut bien trouver des techniques pour l éponger cette satanée dette, qui va payer? Je vous laisse deviner!

Comment ?

Dans la mouvance de la crise de 2008, l'austérité à peine voilé par le ça va mieux et la séduction électoraliste à l'aube de 2017, c'est par l'impôt direct indirect, bref impôt en tout genre (taxe écologique, 3e taxe locale, impôt européen pour soit disant donner un vrai budget à l'union européenne, ...)

Autre filière l'augmentation des frais bancaires, et la ponction directement sur notre épargne et les assurances vie.

Ce dernier volet est ni plus ni moins un braquage à la Chypriote en cas de krach boursier apparemment imminent vu l'écroulement de nombreuses banques dans le monde et le fonctionnement à plein régime de la planche à billet qui ne correspond plus à rien de réel. Les banques centrales Japon, USA, BCE espèrent ainsi doper la croissance. Mais la croissance ne sera pas au rendez-vous, c'est une certitude. Pour de la croissance il faut un effet d'entraînement, des investissements pour créer de nouveaux produits comme c'était le cas à l'après guerre, où nous étions en phase d'équipement. La voiture même si l'on peut critiquer la façon dont cette industrie s'est développée, fût un secteur porteur. Aujourd'hui et depuis un moment déjà nous ne sommes plus du tout dans cette configuration en tout cas pas avant au moins une dizaine d'année. Nous sommes en récession, et nous allons vers de l'hyperinflation.

Ce sera les derniers jokers, avant le grand saut! C'est un peu comme la roulette russe, le prochain gouvernement arrive en bout de chaîne et va se prendre et nous avec un méchant retour de bâton violent de toutes les idioties commises depuis 40 ans.

C'est l'effondrement de nos monnaies.

Observez bien en ce moment la perfidie de la loi Sapin II, qui voudrait soit disant donner plus de corps en vue des élections à la promesse du Bourget. Dans la foulée de la création du Service central de prévention de la corruption (SCPC) crée par la loi Sapin I, pas super efficace, l' Agence française anticorruption (AFA) "Loi Sapin II" sa mission conseil de surveillance des grandes entreprises de plus 500 salariés. Problème l’ONG Transparency International (TI) tique sur «la question de son indépendance», car cette nouvelle agence sera sous la double tutelle ministérielle de Bercy et du premier ministre. Le patron sera nommé par décret présidentiel. Résultat des courses ce sera inefficace. Par contre l'autre volet de la loi Sapin II concernant les restrictions de rachat de vos assurances vies en cas de crise financière majeur lui sera bien opérationnel. Voilà comment ces politiques enrobes dans des lois fourre tout, des mesures inopérante quand il s'agit vraiment de surveiller les multinationales, mais très efficiente pour les français moyens.

Rédigé par Actarus

Publié dans #Argent

Repost 0
Commenter cet article