La crise du chocolat à l'horizon 2030

Publié le 21 Novembre 2016

Les fêtes de fins d'année arrivent à grand pas, le chocolat est le cadeau que l'on s'échange le plus pour Noel. Profitez en bien car cela ne va pas durer.

Le changement climatique, les nouvelles maladies, la déforestation, le développement urbain dans les pays tropicaux menacent la production mondiale de cacao.

Le cacaoyer  est un arbre fragile qui ne ne pousse que dans une zone étroite, à 20° autour de l’équateur. Il a besoin de 1,5 à 2,5 mètres de pluie par an croitre normalement.

Or, la demande de cacao a littéralement explosée ces vingt dernières années. Les ventes de chocolat en Inde ont doublé en trois ans. La Chine est en forte progression : les Chinois ne mangent encore que 120 g de chocolat par an en moyenne, mais avec 1,4 milliard d’habitants, cela représente déjà 170 000 tonnes .

En France les ventes ont bondi de 17 % en cinq ans. Nous avons consommé l’année dernière plus de 400 000 tonnes de chocolat. Cela ne risque pas de retomber car la population augmente et surtout la sinistrose et la dépression pousse nos compatriotes à manger de plus en plus chocolat qui a c'est vrai de nombreuses vertus diététiques.

  • le chocolat noir de bonne qualité est excellent pour la santé : il est riche en théobromine, qui améliore la circulation des fluides, en particulier du sang. Le cerveau, mieux irrigué, fonctionne mieux. Cela pourrait expliquer pourquoi les consommateurs de chocolat ont de meilleures fonctions cognitives (mémoire, concentration, vitesse d’apprentissage, organisation, raisonnement), selon une nouvelle étude  ;
     
  • il protège le cœur et les artères, selon une célèbre étude publiée dans la revue Circulation . C’est sans doute aussi dû à la théobromine (circulation des fluides), mais aussi à la richesse du chocolat noir en polyphénols, des antioxydants protecteurs ;
     
  • c’est aussi un excellent stimulant naturel : comme le café, le chocolat vous rend plus alerte, sans aucun des effets secondaires des excitants comme le tabac, l’alcool et les médicaments psychostimulants. Les médecins s’en servent pour combattre le syndrome de fatigue chronique ;
     
  • enfin – c’est très peu connu, mais documenté scientifiquement –, le chocolat nettoie les dents et aide à dormir ! Il combat les caries, la plaque dentaire, et renforce mieux les dents que le fluor [8], [9]. ll est idéal donc d’en manger deux carrés le soir, au coin du feu. Pour les dents, il faut évidemment du chocolat à très haute teneur en cacao (80 % ou plus).

Enfin à condition de bien le choisir avec une teneur en cacao suffisante au moins 70% et sans huile de palme et autres colorants dont l'agro-alimentaire raffole pour des questions de cout.

Eh oui le prix du cacao flambe, les approvisionnements se tendent et il faut bien rogner sur l'ingrédient suprême.
Alors, les fabricants recourent aux stratégies les plus sournoises pour diminuer la teneur en cacao de leurs produits et amalgamer avec beaucoup de sucre.

A nous consommateur d'anticiper cette mutation et d'envoyer un message fort aux fabricants en mangeant moins de chocolat, mais mieux. Bannissez les chocolats de noël des supermarchés qui ont pour la plupart plein d'huile de palme qui fait si mal à notre santé et à l'environnement.

Consommer c'est voter!! 
 

 

  •  

 

Rédigé par Actarus

Publié dans #ecologie & économie

Repost 0
Commenter cet article