Fin des APL pour 50 000 bénéficaires

Publié le 30 Juillet 2017

Selon BFM business, la baisse annoncée de 5 euros des aides au logement pour tous les bénéficiaires va en réalité priver plusieurs dizaines de milliers de personnes de toute allocation. La faute à un effet de seuil. En effet, depuis janvier 2007, si l’aide est inférieure à 15 euros, elle n’est plus versée au bénéficiaire. Autrement dit, avec le coup de rabot général annoncé, tous ceux qui touchent aujourd'hui entre 15 et 19 euros sortiront tout simplement des dispositifs...

Le vrai dispositif dont il faudrait de toute urgence sortir c'est des traités de l'Union Européenne par un Frexit article 50 du TFUE, car cette politique contrairement à ce que nos concitoyens pensent ne sort pas directement du chapeau du Président Macron élu par en réalité une infime parti des électeurs français (vu l'abstention record et le nombre d'électeurs qui ont voté pour Macron soit pour faire barrage au FN, soit pour suivre la tendance générale intimée par les médias et sondage, soit parce qu'ils se sont fait bernés par les promesses de baisse des impôts locaux....) Ni du MEDEF (comme le martèlent à tort les insoumis pas si rebellent que ça des mélenchonistes), même si le premier syndicat des patrons est évidemment le porte voix et le bras armé de cette politique. Cette mesure est une inspiration des Grandes Orientations de la Politiques Economiques pondu il y a un moment déjà par la commission de Bruxelles. (lire le papier de l'UPR ci-dessous qui vous explique ce que c'est!!!

Il y a d'autres mesures scélérates qui arrivent elles seront distillées telles un poison tout au long de ce quinquennat!!!

Déjà l'éditorialiste Christophe Barbier lance une idée " mettre fin à la 5e semaine de congés payés" pour relancer l'économie à l'arrêt!!!! Pourquoi pas le retour du travail des enfants répondrez vous?

Figurez vous que le travail des enfants n'a jamais cessé, puisqu'il est légion dans de nombreux pays du tiers monde qui a servi de base arrière du capitalisme le plus dérégulé, le plus financiarisé et le plus sauvage qui soit.

Nos compatriotes ont pendant des décennies fermés les yeux, car on nous a donné ce privilège de consommer, mais aujourd'hui ces pays se sont pour certains développés, et même embourgeoisés.

Une classe moyenne et des élites ont émergé en Chine, en Inde, au Brésil...etc chacun veut une part du gâteau. La bataille est féroce! La première génération des ultra riche cette minorité ultra nuisible pour les 99% de la population de la planète est déterminé à ne pas se laisser voler son leardership alors la lutte est féroce!!! Et qui paye les pots cassés? C'est comme d'habitude le peuple qui trinque!!! Attention car si nos compatriotes ne font rien et continue à miser à chaque fois sur les mauvais chevaux à chaque élection (LR, PS, LREM), ou sur les vendeurs d'illusion (La France Insoumise de Jean Luc Mélenchon, le Front national, Debout la Républiques).

Nos élites pourraient recommencer comme en 14-18 à jouer au soldat de plomb avec nous!!!! (voir ou revoir l'excellent documentaire du journaliste Belge Michel Collon: "On croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels".

C'est comme ça que ça fonctionne malheureusement avec ces gens égocentrique, cupide qui se foutent du 1/4 comme du tiers de l'humanité croyez vous qu'ils ne feront pas feu de tout bois pour maintenir leur pouvoir?

L'histoire la prouvée, ils sont sans pitié!!! Au mieux vous aurez une pseudo-révolution qui vous fera croire qu'elle est d'inspiration populaire alors qu'en réalité elle est infiltrée par les élites c'est le cas avec cette idée de 6e République où l'on voit déjà l'arnaque se profiler à l'horizon...faire croire qu'on refond tout pour garder les mêmes qui tirent les ficelles.

Au pire guerre pour tous!!! La guerre prend toujours racine dans le terreau de la misère et des boucs émissaires désignés par les élites (migrants, musulmans...). Ne vous trompez pas d'adversaire écoutez la seule parole sensée qu'Hollande ait prononcée avant son quinquennat catastrophique au discours du Bourget du 14 janvier 2012: "Mon ennemi n'a pas de nom, pas de visage, il ne se présentera jamais aux élections, mais il gouverne, mon ennemi c'est la finance"

Je n'ai jamais cru à sa sincérité, mais je me souviens que d'autres m'avaient dit à l'époque en écoutant ce discours j'en ai eu des frissons...puis ils ont déchanté quand ils ont vu François Hollande faire le contraire de ses promesses.

Comme l'avait di François Asselineau au cours de ses rares passages à la tv pendant la campagne à chaque fois les français se disent "karamba", comment se fait il que j'ai voté pour un tel et qu'il applique une politique complètement contraire. Eh bien vous avez la réponse!!! C'est qu'il applique lui comme Nicolas Sarkozy les Grandes Orientations de la Politique Economique. Juridiquement selon l'art 121 du TFUE nous y sommes contraint.

Monsieur Asselineau déjà avait alerté le 9 mars 2012 lors de son passage sur I-TV il n'avait à l'époque obtenu que 17 parrainages (voir la vidéo). Il avait prophétisé la victoire d'Hollande et qu'il décevrait! C'est exactement ce qui s'est passé!!! Nous avons un bis repetita avec Emmanuel Macron et son gouvernement.

 

 

 

Rédigé par Actarus

Publié dans #logement

Repost 0
Commenter cet article