Legislatives plus que des anomalies une arnaque!

Publié le 11 Juin 2017

Je souris jaune lorsque je lis le titre de pudeur de gazelle de BFM TV: "Anomalie dans certains bureaux de votes". J'aime beaucoup le "certains"!

Je ne rigole pas par contre quand je vois nos compatriotes qui soit par naïveté ou déni de réalité remettent en cause les gens qui parlent n'ayant pas peur des mots de triche!

Ces gens ne se posent même pas la question de "eh si c'était vrai en analysant factuellement les évènements et en les mettant bout à bout!

Jusqu'à quand les gens vont continuer à dormir et faire les autruches?

Jusqu'au jour où eux même vont être bousculé dans leur petit confort, ou lorsqu' ils seront victimes d'une injustice (licenciement arbitraire , baisse de leur revenu ou de leur retraite...confrontation à une violence sociale, un déni ou parodie de justice...)

Mais ce jour là il sera bien tard, et trop tard!!!!

Pourtant lors de la présidentielle déjà des milliers d'électeurs ont été arbitrairement déchu de leur droit civique par la radiation des listes électorales et cela même chez des personnes qui ont habité et voté depuis 30 ans dans le même endroit...des bulletins blancs et nuls comptabilisés pour Macron (voir la commune de Lyon)...les témoignages stupéfiants sur le net ne manquent pas sauf bien entendu pour les gens qui restent dans le déni ou pensent qu'il s'agit des cas d'espèce isolé qui n'est pas de nature à remettre en cause la sincérité d'un scrutin...

Les élites ne sont plus capable de gagner une élection comme au bon vieux temps en fabriquant le consentement par les sondages bidons et les commentaires journalistiques orientés, alors désormais la fin justifie les moyens, on arrange le vote à sa main...

L'  article  publié par BFM est malicieux, c'est un moyen en substance de dire que les médias et les journalistes font leur travail, ils en parlent pour prendre à témoins l'opinion pour désamorcer les pseudos théories du complot.

Mais c'est un épiphénomène face à la triche institutionnalisé...pas de démocratie dans la dictature du capital regardez comment le non au référendum du traité de Lisbonne  a été réécrit en 2008 dans notre dos...regardez en Grèce comment un non se transforme en Oui idem en Irlande et vous osez encore dire n'importe quoi!!!

J'ai encore d'autres arguments un livre entier n'y suffirait pas! Mais dans l'absolu lisez déjà le communiqué officiel de l'UPR qui vous en dit long sur l'état de ce qui reste de notre démocratie. Si on ose encore parler de démocratie (Démos= Peuple Kratos=Pouvoir)!!!

 

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article