La France va mal pas si facile de se bouger le cul contrairement aux idées reçues

Publié le 29 Juillet 2016

Franchement il y en a qui ne manquent vraiment pas de toupet. Un bloggeur a publié un article qui est d'ailleurs bien mis en évidence par overblog. La France va mal? Et si tu te bougeais le cul au lieu de râler sur le gouvernement?

J'ai essayé d'y poser un commentaire mais cela n'a pas fonctionné.

Le titre est intéressant, mais le contenu une bonne blague. Vous pensez sincèrement que sous prétexte que la fonction est accessible à tous, que tout le monde peut prétendre à devenir président? C'est ce que semble dire l'auteur en substance.

Déjà regardez la composition socio-professionnelle de l'assemblée nationale et nos députés que des notables, avocats, juristes, médecins; hauts fonctionnaires....peu de prolétaires (ouvrier, agriculteurs...) pour dire pratiquement pas.

Ensuite le scrutin est verrouillé par le système. Regardez même les petits candidats qui font de la politique depuis des années type Dupont Aignan arrivent à peine à émerger.

Si cet argument n'était pas suffisant il suffit de se pencher sur les nouvelles règles inéquitables de parrainage au conseil constitutionnel et du temps de parole réduit encore comme peau de chagrin.

Ce qui compte l'auteur de l'article en question a raison de le préciser dans un judicieux jeu de mot qui fait allusion à la chanson de Thierry Luron, c'est la prose, mais contrairement à ce qu'il dit, ce n'est pas celle des français, mais celle des médias .

Plus vous passez, à la tv même pour dire tout et son contraire et plus vous avez de chance d'être élu. Qu'on parle de moi en bien ou en mal mais qu'on parle de moi tel est la règle de pseudo démocratie dont il parle.

La plupart des grandes chaînes d'infos et grand groupe de presse sont la propriété du milliardaire. S'il est vrai que le petit peuple parle et décharge sa frustration sur les réseaux sociaux, ou se désintéresse des affaires publiques c'est parce qu'il est écœuré et désemparé. Le seul reproche qu'on peut faire à notre bon peuple c'est de ne pas voter en conscience mais en fonction de ce que disent les instituts de sondage. Les gens ne prennent pas de risque ils veulent du changement mais votent que pour les figures connues ou qu'on leur présente ou ressert sans arrêt à la tv.

Mais là encore une fois le français moyens a t-il le temps de s'informer dans le détail et de suivre assidument la politique, il n'a pas parfois à peine le temps de voir sa famille. En région parisienne et grandes agglomérations les gens se lèvent tôt très tôt et rentrent très tard à cause des embouteillages vous pensez qu'ils ont l'énergie pour faire de la politique. Idem en zone péri-urbaine ou à la campagne. Normalement c'est la presse et la tv qui devrait mâcher le boulot en mettant en avant les politiques qui ont de vraies idées, qui sont honnête, intègre et compétent. C'est malheureusement tout le contraire.

Et même si vous devenez militants au delà du talent pour grimper il faut faire allégeance à l'appareil et le système pernicieux. Franchement il n' y a aucune excuse le gouvernement Hollande est catastrophique comme le gouvernement Sarkozy.

J'ai bien l'impression que l'auteur est en service commandé par le PS, pour faire mine de parler comme le peuple avec un titre accrocheur pour ne pas dire racoleur, mais pour culpabiliser les gens en leur faisant croire une fois de plus que tout est de leur faute. Pour ma part je dirai que le peuple a bien entendu une responsabilité, mais parce que des gens qui ont fait des études, qui sont intelligent, cultivés qui ont des réseaux, un capital économique, et social qui leur permet non seulement de se perpétuer mais également d'utiliser ces qualités et ces compétences non pas pour servir, mais pour se servir en manipulant l'opinion. Il y a des ficelles qui sont grosses, un vieil adage dit plus c'est gros plus ça passe et en effet ça passe depuis 40 ans, mais il y a aussi des subtilités, des diversions qui permet à ces gens de pouvoir de faire passer des lois et mesures impopulaires, tout en donnant l'illusion que nous sommes en démocratie, en mettant en avant l'égalité des chances. Il vous suffit de regarder le bilan désastreux et le déclassement de notre pays. Lire l'article sur le Bilan de Nicolas Sarkozy alourdi et aggravé par le quinquennat de François Hollande!

Pour les solutions ne boycottez pas le vote aux présidentielles de 2017, votez mais pour le candidat qui vous semble plus intègre et celui qui veut changer de système. Votez avec votre cœur et pas en fonction des mensonges sondagiers. L'offre politique bien qu'insatisfaisante n'est pas encore complètement verrouillée. Informez vous, lisez les programmes! Regardez le parcours du politique a t-il été condamné? A t-il déjà baigné dans des affaires louches, ou son nom est-il cité dans des affaires mafieuses, ou crapuleuses? A t-il tenu parole au moment où il était en situation de gouverné? A t-il défendu le non à la constitution lors du réferendum de 2005? Est-il un patriote?...Son programme économique est-il viable? Quels sont les points forts et points faibles de son plan? Lisez l'avis d'expert économique autre que ceux présenté à la tv. Consommez également intelligemment, car consommer c'est voter!

Rédigé par Actarus

Publié dans #Présidentielles 2017

Repost 0
Commenter cet article