Le PDG qui avait augmenté le salaire de ses employés injustement attaqué

Publié le 6 Août 2015

Un patron d'une Start Up américaine avait fait sensation en consentant à divisé son salaire par 14 pour mieux payer ses employés. Ses salariés touchaient jusqu'à 5400€. Si l'on ne peut que saluer cette initiative généreuse et juste qui a permis aux employés de vivre plus décemment. Il semblerait quand je lis l'article ci-dessous, qu'il fasse l'objet d'attaque pas si gratuite que ça. Au pays du néo-libéralisme, beaucoup de conservateurs n'ont certainement pas vu d'un bon œil cette mesure car forcément ça fait passer les autres grands patrons qui se gavent sur le dos de leur employé pour des pingres. Quand on lit un peu entre les lignes de l'article, on voit bien que le message sous-jacent est de dire que mieux rémunérés ses employés ce n'est pas la solution miracle. Les ennuis et les pressions que connais ce jeune patron sont à mon avis de nature à en dissuader plus d'un de faire la même chose. La crainte est que cela fasse des émules. Comment peut-on imaginer un seul instant que certains salariés se seraient plein d'être augmenté. C'est une blague!!!!!En tout cas chapeau bas à ce patron d'autant qu'il s'agit d'une start up et pas d'une multinationale dont les reins financiers sont plus solides. Il rétablit l'équilibre qu'il devrait y avoir dans les années 60 le différentiel moyen entre le patron et ses employés était de 1 à 20. C'est d'ailleurs ce qui se pratique généralement dans les SCOOP, qui est un modèle capitalistique existant, pérenne, mais pas majoritaire.

Aujourd'hui on attendrait un différentiel de 104 en France et 354 aux Etats-Unis selon des sources officielles. C'est à mon avis même plus, j'ai déjà entendu que le ratio pouvait monter à 1000...Ceci étant dis la majorité des patrons en France ne roulent pas sur l'or, ils ne comptent pas leurs heures, leur énergie au détriment d'une vie privée décousue et payent beaucoup de charge. Il faut donc avoir un discours très nuancé quand on parle des patrons, ce clivage salarié patron est dépassé, par contre ce débat des grands écarts dans les rémunérations est complètement d'actualité.

Rédigé par Actarus

Publié dans #Pouvoir d'achat

Repost 0
Commenter cet article